Reims : Annoncé à l'OL, Will Still s'en amuse

Reims : Annoncé à l'OL, Will Still s'en amuse ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 02 décembre 2023 à 10h39

Après la victoire de ses hommes contre Strasbourg (2-1), l'entraîneur rémois Will Still a répondu avec humour aux rumeurs l'envoyant à Lyon.


Qui sera le prochain entraîneur de l'OL ? Après avoir succédé à Laurent Blanc à la mi-septembre, Fabio Grosso a été démis de ses fonctions jeudi, devenant le coach le plus éphémère de l'histoire des Gones avec seulement sept matchs sur le banc d'un club toujours bon dernier de Ligue 1 avant de se déplacer samedi après-midi (17h) à Lens, où c'est Pierre Sage, l'ancien directeur du centre de formation, qui assurera l'intérim. Et alors qu'on parle beaucoup d'un retour de Bruno Genesio, récemment remercié par le Stade Rennais, le nom de Will Still a circulé. Une rumeur lancée par la presse belge à laquelle l'entraîneur rémois a répondu.

"J'en ai rigolé"

"Oui c'est arrivé jusqu'à moi. J'en ai souri, j'en ai rigolé l'autre jour. Ce qui est bizarre, c'est que mon nom est cité à chaque fois qu'un entraîneur est viré, a-t-il plaisanté vendredi soir, après la victoire de son équipe contre Strasbourg (2-1). Est-ce que ça flatte l'ego ? C'est pas mal ! Mais je ne me prends pas la tête. Je l'ai dit, je suis resté au Stade de Reims pour une raison et le Stade de Reims c'est très, très bien pour l'instant. On verra ce qui arrive par la suite mais ce n'est pas à l'ordre du jour. Lyon ? Je n'ai pas du tout été contacté."

Sous contrat jusqu'en 2025

Bien à Reims, où il a pris les rênes de l'équipe première en octobre 2022 et est sous contrat jusqu'en 2025, le jeune technicien belgo-britannique (31 ans) avait forcément le sourire après ce succès en ouverture de la 14e journée de Ligue 1. Après deux revers, contre le PSG (0-3) et à Rennes (1-3), ses hommes ont donc retrouvé le chemin de la victoire, grâce à des réalisations d'Amir Richardson (10e) et Mohammed Daramy (42e), contre un penalty de Kevin Gameiro en fin de match pour les Alsaciens (88e), et ils sont assurés de conserver leur place dans le Top 5 à l'issue du week-end.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.