Affaire Hamraoui : Abidal va être entendu

Affaire Hamraoui : Abidal va être entendu©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 15 novembre 2021 à 18h43

Alors que l’hypothèse d’une rivalité sportive dans l’affaire de l’agression de Keira Hamraoui s’éloigne, la joueuse du PSG aurait pu être victime d’une vengeance liée à ses relations avec Eric Abidal, qui va bientôt être entendu par la justice, même s'il s'agit d'"une piste parmi d'autres".



Encore un nouveau rebondissement dans l’affaire de l’agression de Kheira Hamraoui, la joueuse du PSG agressée à coups de barre de fer dans la vie du 4 au 5 novembre alors qu’elle rentrait d’un dîner organisé par le club parisien dans un restaurant du bois de Boulogne avec sa coéquipière Aminata Diallo. D’abord placée en garde à vue et soupçonnée d’avoir organisé cette agression qui a fait le tour du monde, cette dernière en est sortie jeudi dernier et a dénoncé l’emballement médiatique dont elle a fait l’objet dans un communiqué de son avocat. Et on apprend aujourd'hui que l’hypothèse d’une rivalité sportive s’éloigne. D’après Le Monde, il pourrait s’agir d’une vengeance liée aux relations entre la joueuse de 31 ans et Eric Abidal. Même si c'est "une piste parmi d'autres" selon le parquet de Versailles rapporte Le Parisien.

Une audition d’Hayet Abidal "pas exclue"

Les enquêteurs auraient ainsi établi que la puce du téléphone d’Hamraoui était au nom de l’ancien international tricolore, aujourd’hui âgé de 42 ans. La joueuse parisienne aurait téléphoné à l’ex-directeur sportif du FC Barcelone au lendemain de son agression selon plusieurs de ses coéquipières. Et lors de son agression, Keira Hamraoui, qui avait été titrée de la voiture avant de se faire frapper sur les jambes à coups de barre de fer, aurait entendu ses agresseurs lui lancer : "Alors comme ça, on couche avec des hommes mariés ?" Une version confirmée par Diallo lors de sa garde à vue. Eric Abidal, qui est devenu consultant pour Canal+, "sera entendu prochainement", a déclaré la procureure de la République de Versailles, alors qu’une audition de son épouse Hayet "n’est pas exclue", d’après le parquet. "Si Eric Abidal doit être entendu à la demande de procureure de la République de Versailles, il ira s'expliquer sans difficulté, a confié à RMC son avocat, Maître Olivier Martin. Cependant, M. Abidal ne comprend toujours pas comment il peut être associé directement ou indirectement à cette agression." Comme Diallo, Hamraoui n’était pas dans le groupe du PSG, qui s’est lourdement incliné au Groupama Stadium lors du choc face à l’OL dimanche soir (6-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.