CM 2022 : Une 6eme étoile annoncée pour le Brésil ?

CM 2022 : Une 6eme étoile annoncée pour le Brésil ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 21 novembre 2022 à 16h49

L'Observatoire du football a analysé les probabilités des nations à être sacrées à la Coupe du Monde. Et le résultat est en faveur de la Seleçao...



C'est donc parti pour la Coupe du Monde 2022 depuis dimanche. 10 buts ont déjà gratifié les deux premières rencontres de la 22eme édition qui se déroule exceptionnellement en automne dans le petit pays décrié du Qatar, au Moyen-Orient. Un Qatar très décevant devant son public lors du match d'ouverture, dimanche. Un Qatar battu par l'Equateur (0-2) et dont le public a étonnement quitté en nombre les tribunes dès... la 50eme minute de jeu. Puis, lundi, les filets ont tremblé au cours de la deuxième rencontre ! L'Angleterre a en effet corrigé l'Iran, une autre équipe faiblarde de la compétition, sur le large score de 6-2 .

Le Brésil devant l'Espagne et la France

Ce premier Mondial disputé hors de l'habituelle période de juin-juillet se conclura le 18 décembre, à une semaine de Noël. Qui sera sacré ce jour-là ? Plusieurs nations s'avancent avec les faveurs des pronostics comme la France, tenante du titre, même si l'on sait qu'il est très difficile de conserver son bien et qu'une malédiction frappe le vainqueur quatre ans après, l'Argentine, le Brésil ou l'Espagne, tandis qu'il faudra se méfier comme toujours de l'Allemagne, l'Angleterre, du Portugal, des Pays-Bas ou de la Belgique. Et, selon des données fournies par l'Observatoire du football CIES, la Seleçao a même tout pour aller au bout.


Le CIES s'est penché sur les probabilités que chaque nation a de soulever le trophée en utilisant la métrique de l'Impact score. Avec cet outil qui analyse de nombreux chiffres dont le niveau sportif moyen des matchs joués par les joueurs lors des 365 derniers jours ou encore les performances comparées à celles des coéquipiers et adversaires, c'est le Brésil qui ressort comme champion du monde annoncé. Les Auriverde apparaissent en tête « tant en prenant en compte tous les (joueurs) sélectionnés qu'en ne considérant que les onze les mieux notés (un gardien et dix joueurs de champ) », souligne l'Observatoire du football. En outre, derrière le géant sud-américain aux 5 étoiles, l'Espagne et la France sortent du lot. « L'Angleterre, le Portugal et l'Allemagne disposent également de joueurs leur permettant de rêver de remporter le plus convoité des trophées », est-il écrit dans la lettre hebdomadaire du CIES.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.