Portugal : Porto s'arrête à 58

Portugal : Porto s'arrête à 58©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365, publié le lundi 25 avril 2022 à 21h43

Braga a dominé Porto (1-0) lundi soir lors de la 31eme journée de championnat, ce qui ne devrait pas jouer sur sa couronne de champion à venir au Portugal. Mais c'est une incroyable série qui s'arrête pour les Dragons.

Près de 18 mois après sa dernière défaite en championnat, le 30 octobre 2020 à Paços de Ferreira (3-2), le FC Porto est à nouveau tombé à Braga (1-0). Le record historique de l'AC Milan - sur les six grandes championnats européens - ne sera donc pas battu, mais simplement égalé : 58 matchs sans défaite en championnat, ce que les Rossoneri avaient eux réussi il y a quasiment 30 ans, de 1991 à 1993 avec Marco van Basten et autres Frank Rijkaard ou Paolo Maldini.

Ricardo Horta a inscrit le seul but du match peu avant l'heure de jeu (54eme), confirmant la saison très solide de Braga, éliminé simplement en quarts de finale de Ligue Europa par les Rangers (après avoir sorti Monaco en huitièmes) et qui se dégage très clairement comme la quatrième force du pays derrière les trois géants - quatrième à neuf points du Benfica et avec onze unités d'avance sur Gil Vicente, cinquième. Ce revers devrait normalement rester anecdotique dans la quête de titre pour Porto, puisque les joueurs de Sergio Conceiçao conserveraient encore six points d'avance sur le Sporting même si le champion en titre s'impose dans la soirée sur le terrain du Boavista.

Mais pour l'historique défenseur Pepe, la pilule a quand même du mal à passer et l'ancien cadre du Real Madrid s'en prend à l'arbitre, dénonçant "trois penaltys oubliés" : "L'arbitre était complètement conditionné. Je ne peux pas trop parler, car je vais être suspendu... Quand il y a tant de caméras, je ne comprends pas. Ils ont mis un but en contre, et c'est tout. On doit rester calmes, on est touchés mais forts et on se concentrera pour gagner le prochain match." Et redémarrer une série ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.