Algérie : Madjer condamné à six mois de prison ferme

Algérie : Madjer condamné à six mois de prison ferme©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 09 juin 2022 à 20h30

L'ancien attaquant algérien, Rabah Madjer, a été condamné jeudi à Alger à six mois de prison ferme pour des malversations comptables. Il a l'intention de faire appel.

Rabah Madjer met le football algérien en état de choc. Ce jeudi, le tribunal d'Alger a sanctionné l'ancienne star de l'Algérie pour de "fausses déclarations" comptables à six mois de prison ferme. Un co-accusé, présenté comme Brahim M. par la presse algérienne, a également été condamné. Début juin, le procureur avait requis 18 mois de prison ferme à l'encontre de l'ex-attaquant des Fennecs et du FC Porto. Les autres poursuites pour "faux et usage de faux" et "escroquerie" ont été abandonnées.

"Je suis innocent", affirme Madjer

"Tout ce que je peux vous dire, c'est que je n'ai rien à voir avec cette affaire. Ni de près, ni de loin. Je suis innocent", a commenté, par téléphone, Rabah Madjer à l'AFP. Il devra, au même titre que Brahim M., payer une amende de 500 000 dinars (3 200 euros) à la partie plaignante, l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP). L'ancien sélectionneur de l'Algérie possédait deux journaux, Al Balagh et Al Balagh Erriadhi, et aurait continué à encaisser des chèques de publicité publique de l'ANEP un an après la fermeture des deux publications.

Auprès de l'AFP, Madjer a réfuté cette possibilité. "Le 3 novembre 2019, j'ai quitté officiellement le journal Al Balagh avec des documents officiels de chez le notaire qui prouvent que je n'ai rien à voir avec cette histoire", a-t-il expliqué. Si l'ex-attaquant de Porto et le co-accusé ont dix jours pour faire appel, Madjer a affirmé son intention de le faire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.