Van Aert : " Je voulais cette étape "

Van Aert : " Je voulais cette étape "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 23 juillet 2022 à 21h00

Wout Van Aert a mis à profit le contre-la-montre de Rocamadour pour s'adjuger une troisième étape sur ce Tour de France 2022. Retrouvez les déclarations des principaux acteurs de la course.


Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) - Vainqueur de l'étape et maillot vert

« Je suis très ému. Gagner le Tour de France avec l'équipe, c'est très spécial, et en plus sur un scénario de rêve aujourd'hui (samedi). Jonas Vingegaard est un coureur tellement fort, mais aussi un homme qui a un grand cœur... Ces trois semaines ont été incroyables. Je suis très fatigué par ces trois semaines de course et j'ai encore tout donné aujourd'hui (samedi). Je voulais cette étape. Ça a été un contre-la-montre très rapide, mais il fallait aussi garder de l'énergie pour la fin avec ces deux côtes sur la fin, où j'ai encore pu accélérer. Il y avait à la fois une question de gestion de l'effort et un aspect technique, avec de nombreux virages. »

Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) - 2eme et maillot jaune

« C'est dur de mettre des mots, c'est la plus grande chose dans le vélo, et on l'a fait ! C'est incroyable. Ma femme et ma fille sont ici à l'arrivée pour vivre cela avec moi, ça signifie encore plus pour moi. Depuis l'année dernière, j'ai toujours cru que je pouvais le faire, et maintenant j'ai pu y arriver. C'est un soulagement, je suis tellement heureux et fier. Ce qui s'est passé il y a deux ans était dans nos mémoires. Cela ne nous faisait pas peur, mais on ne voulait pas que ça se reproduise. L'équipe a été incroyable, voir Wout Van Aert aussi ému, cela montre à quel point nous sommes proches dans cette équipe. Tous ces gars-là sont mes frères. »

Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) - 3eme et maillot blanc

« Je suis heureux que ce soit fini. C'était trois belles semaines, avec des hauts et des bas puisque l'équipe a connu des difficultés. Mais la bataille avec Jonas Vingegaard a été très belle. Il a encore élevé son niveau d'un cran par rapport à l'année dernière et je pense que l'on a au moins deux ou trois très belles années devant nous pour continuer. Il est vraiment solide, il a pris les commandes dès le début de la montagne. Moi je suis aussi plus mature, et je vais continuer à me battre pour pouvoir gagner à nouveau, relever de nouveaux défis. J'ai un maillot quand même spécial, le maillot blanc, que je gagne en plus pour la troisième année d'affilée. »

Geraint Thomas (GBR/Ineos Grenadiers) - 4eme

« C'est bizarre mais je suis légèrement déçu, j'aurais voulu un peu plus. Je pensais que j'avais une chance de gagner avant le départ. Mais j'ai perdu ma radio après seulement un kilomètre, ce n'était pas idéal avec tous ces virages. J'ai dû ralentir un peu, même si ça ne m'a pas coûté les 32 secondes qui me manquent. C'est bien d'être encore fort sur cette fin de Tour et de bien performer, mais vous voulez toujours plus et gagner. Au moins, je suis à 32 secondes, il y a un vrai écart. Si j'avais échoué pour cinq secondes, j'aurai vraiment été déçu. Là, Wout Van Aert a dominé la course, donc ce n'est pas trop mal. Au final, c'est un bon chrono. »

David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) - 26eme

« A la fin, j'ai eu un peu peur parce que mon encadreur disait que j'avais 25 secondes pour finir les six cent derniers mètres, mais c'était le retard par rapport à Aleksandr Vlasov. C'était un bon chrono, je m'attendais à me faire rattraper par Geraint Thomas et par Tadej Pogacar mais finalement ce dernier ne m'a pas repris, c'est un bon point. Il est temps que le Tour se termine, je suis assez fatigué aujourd'hui (samedi), mais je suis fier de finir quatrième du Tour de France. On peut enfin souffler, demain (dimanche) ça va être la parade, du plaisir sur les pavés des Champs. On va fêter ça ce (samedi) soir, c'est toute une équipe qui est derrière cette quatrième place. On a réussi à être régulier et à éviter les pépins en première semaine. C'est une progression linéaire, d'année en année, mais on reste humble parce que ça peut très vite dégénérer »

Sources : site officiel du Tour de France, Cyclism'Actu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.