Visma-Lease a Bike : Les parents de Vingegaard vivent "un enfer"

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 11 avril 2024 à 21h07

Depuis la lourde chute sur le Tour du Pays basque de Jonas Vingegaard, passé sur la table d'opération, ses parents n'ont pas pu parler au coureur danois.

"Nous vivons un enfer". Père de Jonas, Claus Vingegaard, s'est confié au journal danois Ekstra Bladet, expliquant que lui et sa femme n'avaient plus eu de nouvelles de leur fils depuis jeudi dernier, et sa terrible chute lors de la quatrième étape du Tour du Pays basque, entre Etxarri Aranatz et Legutio. Le coureur de l'équipe Visma-Lease a Bike a eu plusieurs côtes cassées mais aussi la clavicule gauche fracturée, ainsi qu'une contusion pulmonaire et un pneumothorax. Il a été opéré avec succès de la clavicule, mais ses parents n'ont donc toujours aucune information directe sur l'évolution de santé de leur fils, avec qui ils n'ont pas eu la possibilité de s'entretenir. A leur grand regret.

"Nous ne savons que ce que nous lisons dans les médias"

"Nous n'en avons tout simplement pas encore eu l'occasion. Ni avec lui, ni avec sa femme, ni avec l'équipe. Je ne sais pas comment c'est possible, mais peut-être que ça devait en être ainsi. En réalité, nous ne savons que ce que nous lisons dans les médias. Ce n'est pas que nous ne voulons pas lui rendre visite en Espagne, mais pour le moment, je ne pense pas que nous devrions le faire. Nous ne recevons que de petites mises à jour de son état de santé", déplore ainsi Claus Vingegaard dans les colonnes du quotidien danois.

Absent du Tour ?

Toujours hospitalisé à Vitoria, le double tenant du Tour de France pourrait manquer cette édition 2024. "Sa situation s'améliore de jour en jour, mais il est toujours à l'hôpital. Ça veut tout dire, a expliqué son directeur sportif Merijn Zeeman au journal belge Het Laatste Nieuws. Jonas n'ira sur le Tour que s'il est à 100 %. Il manquera le camp d'entraînement en altitude dans la Sierra Nevada, à partir du 6 mai. S'il fait le Tour, il faudra y arriver par un autre chemin. Et imaginer un autre scénario si cela ne fonctionne pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.