UAE Team Emirates : Pogacar rêve de remporter le Tour des Flandres, Milan-San Remo et les championnats du monde

UAE Team Emirates : Pogacar rêve de remporter le Tour des Flandres, Milan-San Remo et les championnats du monde©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 23 novembre 2022 à 17h00

Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, Tadej Pogacar a notamment cité les courses qu'il aimerait remporter dans le futur.



Tadej Pogacar se tourne vers 2023. Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, ce mardi, le Slovène a notamment révélé les courses qu'il a dans le viseur. Et le coureur de la formation UAE Team Emirates en a sélectionné un total de trois. A savoir le Tour des Flandres, Milan-San Remo, sans oublier les championnats du monde de cyclisme sur route. Trois épreuves que le principal intéressé souhaite absolument gagner dans le futur : "Il y a trois courses que je n'ai pas encore gagnées, mais qui me tiennent à cœur. J'ai l'envie d'améliorer ma quatrième place au Tour des Flandres et j'aimerais aussi me battre pour la victoire à Milan-San Remo. Et puis il y a les championnats du monde, une course que j'aimerais gagner et que je vais viser l'été prochain." Une course qui aura lieu au mois d'août prochain, du côté de Glasgow en Ecosse.

"Je ne sais pas quand je vais disputer le Giro"

En attendant, Pogacar ne découvrira toujours pas, l'année prochaine, le Tour d'Italie : "Je ne sais pas quand je vais disputer le Giro. C'est une course que j'aime beaucoup et qui m'intéresse, mais les circonstances m'obligent à privilégier pour le moment le Tour de France." Contrairement à l'an passé, le Slovène n'ira pas faire du cyclo-cross cette année. Ce n'est pas prévu, pour le moment, dans son programme personnel. Même s'il pratique cette discipline de temps en temps, ce n'est pas comme trois de ses rivaux sur route, à savoir Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) et Tom Pidcock (Ineos Grenadiers) : "Cette discipline fait partie de l'entraînement de Van der Poel et Van Aert, donc c'est normal qu'ils investissent du temps pour participer à des compétitions. Malheureusement, le cyclo-cross n'a jamais été une priorité en Slovénie, donc je ne peux pas rivaliser avec eux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.