Piste - Championnats du monde : Les poursuiteuses décrochent le bronze

Piste - Championnats du monde : Les poursuiteuses décrochent le bronze©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 13 octobre 2022 à 22h16

Grâce aux poursuiteuses, l'équipe de France de cyclisme sur piste a décroché sa première médaille aux championnats du monde de St-Quentin-en-Yvelines, et elle est en bronze. Pas de médaille en revanche en keirin et en course-scratch chez les hommes.


Deuxième jour de compétition et première médaille pour la France aux championnats du monde de cyclisme sur piste à St-Quentin-en-Yvelines. Dans la toute dernière épreuve au programme de la journée, les poursuiteuses Marion Borras, Clara Copponi, Valentine Fortin et Victoire Berteau sont allées décrocher le bronze (comme lors des championnats d'Europe de Munich en août) en battant l'Australie de plus de trois secondes après avoir creusé l'écart durant les deux derniers kilomètres. La médaille d'or est revenue à l'Italie, victorieuse de la Grande-Bretagne. Le compteur tricolore de médailles est débloqué, voilà qui devrait donc enlever un peu de pression des épaules des pistards français. Dans la course précédente, Donavan Grondin, tenant du titre de l'épreuve de course-scratch, avait déçu en ne terminant que cinquième, alors que le Canadien Dylan Bibic a glané l'or, devant le Japonais Kazushiqe Kuboki et le Néerlandais Roy Eefting. Déception également du côté du keirin. Respectivement médaillés d'or et de bronze aux derniers championnats d'Europe de Munich, Sébastien Vigier et Melvin Landerneau disputaient de nouveau la finale lors de ces Mondiaux. Mais les résultats n'ont malheureusement pas été les mêmes. Vigier, longtemps troisième durant la finale, s'est fait coiffer dans les derniers mètres par le Colombien Kevin Quintero, et finit juste devant Landerneau. Les Pays-Bas ont signé un doublé magistral, avec la victoire de Harrie Lavreysen devant Jeffrey Hoogland. Le troisième Français, Rayan Helal, avait été éliminé en quarts.

L'équipe de Bigham domine l'équipe de Ganna

La finale de la poursuite masculine par équipes a vu la fin de l'hégémonie de l'Italie, championne du monde et olympique en titre, battue par la Grande-Bretagne. Ethan Hayter, Oliver Wood, Ethan Vernon et Daniel Bigham (recordman de l'heure jusqu'à samedi dernier) se sont montrés plus rapides que Simone Consonni, Filippo Ganna (le nouveau recordman de l'heure, peut-être fatigué par sa performance de samedi), Jonathan Milan et Manlio Moro. Le Danemark a quant à lui décroché la médaille de bronze, au détriment de l'Australie. La France de Benjamin Thomas, Valentin Tabellion, Corentin Ermenault et Quentin Lafargue a pris la sixième place. Enfin, sur la course à élimination féminine, c'est la Belge Lotte Kopecky, déjà victorieuse des Strade Bianche et du Tour des Flandres cette année, mais aussi vice-championne du monde sur route, qui a triomphé devant l'Italienne Rachele Barbieri et l'Américaine Jennifer Valente. Seule Française en lice, Jade Labastugue a terminé 17eme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.