B&B Hôtels-KTM : Pineau laisse libre tous les coureurs de l'équipe !

B&B Hôtels-KTM : Pineau laisse libre tous les coureurs de l'équipe !©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 02 décembre 2022 à 20h43

Faute d'avoir réussi à réunir le budget suffisant pour pouvoir monter une nouvelle structure professionnelle et repartir la saison prochaine, Jérôme Pineau a annoncé ce vendredi à tous les coureurs de cette équipe BB Hôtels-KTM probablement appelée à disparaître qu'ils étaient libres et pouvaient se chercher une nouvelle équipe.



Le délai de quelques jours supplémentaires obtenu par Jérôme Pineau pour pouvoir ficeler son dossier de demande de licence UCI et pouvoir ainsi repartir la saison prochaine avec au moins la même équipe n'a pas suffi. En dépit de ses efforts et de quelques promesses - notamment de la ville de Paris, arrivée parmi les sponsors - le manager de l'équipe Bamp;B Hôtels-KTM n'est pas parvenu à réunir un budget suffisant. Même dans le pire des cas, il ne redémarrera pas la saison prochaine (si tant est qu'il puisse encore) avec les coureurs de l'effectif actuel. Vendredi, le Nantais a annoncé lors d'une visioconférence à tous ses coureurs qu'il n'avait d'autre choix que de les libérer et qu'ils devaient se trouver une autre équipe pour ne pas eux aussi avoir à se retrouver à quai en 2023. Une décision qui contraste violemment avec les espoirs (pour ne pas dire l'assurance) de Pineau de bâtir une nouvelle structure, de surcroît d'une autre dimension par rapport à la précédente. Avec l'aide de nouveaux et nombreux sponsors annoncés, des sponsors de l'Ouest mais aussi des sponsors internationaux de grande ampleur ainsi, donc, que la ville de Paris, l'ancien coureur avait notamment en tête de faire venir des pointures du peloton. Un accord avait d'ailleurs été trouvé avec Mark Cavendish, au même titre que Cees Bol avait lui aussi dit oui à la proposition de Pineau, toutefois sans rien signer.

La fin de l'équipe Bamp;B ? Peut-être pas, mais...

A l'arrivée, aucun des deux champions ne rejoindra la nouvelle équipe du manager français, qui a tenté le tout pour le tout après s'être vu accorder un délai en essayant de boucler un budget, certes beaucoup moins reluisant (on parlait d'un budget entre 5 et 7 millions d'euros, soit approximativement le même que celui de la saison dernière) que celui annoncé, mais qui aurait au moins eu le mérite de sauver l'équipe Bamp;B Hôtels-KTM et ses coureurs, nous apprend le journal Ouest France. Malheureusement, là aussi, Pineau a échoué, et de là à voir disparaître définitivement la formation qu'il avait créée en 2018, il n'y a qu'un pas. A ce jour, le fondateur de l'équipe garderait espoir de ne pas avoir à la rayer de la carte définitivement, mais il serait bien mince, à en croire nos confrères. En attendant, les coureurs ainsi que les salariés, et en premier lieu les mécaniciens et le staff technique, vont de voir se trouver un nouvel employeur, sachant que beaucoup d'effectifs sont déjà complets. Certaines formations devraient néanmoins se faire un plaisir de pouvoir récupérer des coureurs du talent de Franck Bonnamour. Ce dernier, 22eme du Tour de France il y a deux ans, devrait rebondir sous les couleurs de TotalEnergies. Pour certains, Pierre Rolland (35 ans) inclus, l'avenir s'annonce bien plus sombre.

Les coureurs de l'équipe Bamp;B laissés libres :
Pierre Barbier (25 ans)
Cyril Barthe (26 ans)
Alan Boileau (22 ans)
Franck Bonnamour (26 ans)
Maxime Chevalier (22 ans)
Jens Debusschere (31 ans)
Thibault Ferasse (27 ans)
Cyril Gautier (34 ans)
Alexis Gougeard (28 ans)
Miguel Heidemann (24 ans)
Victor Koretzky (27 ans)
Adrien Lagrée (24 ans)
Axel Laurance (21 ans)
Jérémy Lecroq (26 ans)
Cyril Lemoine (38 ans)
Eliot Lietaer (31 ans)
Julien Morice (30 ans)
Luca Mozzato (24 ans)
Raphaël Parisella (19 ans)
Pierre Rolland (35 ans)
Sebastian Schöneberger (27 ans)
Jordi Warlop (25 ans)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.