Betclic Elite (J20) : Monaco creuse l'écart, l'ASVEL repart de l'avant

Betclic Elite (J20) : Monaco creuse l'écart, l'ASVEL repart de l'avant©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 05 février 2023 à 20h35

Alors que l'ASVEL a signé une victoire nette face à Dijon (99-60), Monaco a pris le meilleur sur Paris (103-81) et met un peu plus de distance au classement avec ses poursuivants.



Monaco fait la belle affaire de la 20eme journée de Betclic Elite. Alors que Boulogne-Levallois et Cholet ont mordu la poussière ce samedi, le club de la Principauté a profité de la réception de Paris pour s'isoler un peu plus en tête du classement. Si les joueurs de la Capitale ont pris un bon départ, faisant la course en tête dans les premières minutes, un 9-0 a permis à la « Roca Team » de prendre la main. Un écart que les coéquipiers de Jaron Blossomgame (18 points, 7 rebonds) ont fait grandir dans un deuxième quart-temps qu'ils ont nettement dominé. Malgré une marge de onze longueurs à la pause, les joueurs de Sasa Obradovic n'ont pas coupé leur effort. Paris, sous l'impulsion d'Aamir Simms (14 points) a essayé de tenir mais sans empêcher l'écart de dépasser les 20 points. Une barre sous laquelle la différence entre Monaco et Paris n'est quasiment jamais descendue dans un quatrième quart-temps maîtrisé par les joueurs de la Principauté. La « Roca Team » signe un 17eme succès en 20 matchs (103-81) et compte désormais trois victoires d'avance sur son dauphin Boulogne-Levallois.

L'ASVEL a torpillé Dijon

Dijon, pour sa part, n'a pas su profiter de la défaite choletaise pour se maintenir sur le podium en revenant à hauteur des Mets. En effet, la JDA n'a pratiquement pas existé sur le parquet d'une ASVEL retrouvée. Il faut dire que l'absence sur blessure de David Holston a été un coup terrible pour les Dijonnais. Un 10-0 d'entrée a donné le ton pour des Villeurbannais déchainés. Menant de onze points au terme du premier quart-temps, les coéquipiers de Dee Bost (16 points) et Nando de Colo (16 points) n'ont laissé Dijon marquer que neuf points dans le deuxième. Une disette qui n'a pas été sans conséquences au tableau d'affichage avec une avance de 28 points à la pause pour l'ASVEL. A leur main, les protégés de T.J. Parker ont maintenu la JDA à distance au retour des vestiaires avant de donner un dernier coup sur la tête de leurs adversaires dans les dix dernières minutes. Le résultat est une défaite de 39 points pour Dijon (99-60), qui tombe à la quatrième place du classement. L'ASVEL, de son côté, remonte à la sixième place avec seulement deux victoires de retard sur le podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.