NBA - Philadelphie : Un quart de salaire non touché et des amendes, Simmons puni par les Sixers

NBA - Philadelphie : Un quart de salaire non touché et des amendes, Simmons puni par les Sixers©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 02 octobre 2021 à 16h13

En grève pour forcer son départ de Philadelphia, Ben Simmons a reçu une première sanction financière conséquente. La franchise de Pennsylvanie a retenu le quart de son salaire (8,5 millions de dollars) qu'il devait recevoir vendredi. Peuvent également s'ajouter des amendes de 227 000 dollars par match manqué.



Le dossier Ben Simmons prend de l'ampleur à Philadelphia. Désireux de quitter la franchise pour laquelle il évolue depuis 2016, année de son arrivée en NBA, le meneur/ailier fort australien de 25 ans a engagé un bras de fer avec celle-ci. Et ces nombreuses semaines de clash débouchent sur une première sanction. Simmons, qui n'a pas rejoint le camp d'entrainement et serait prêt à manquer le début de la saison, voire plus, pour forcer son départ, n'a pas reçu le quart de son salaire de 33 millions de dollars qu'il devait percevoir vendredi, soit la somme de 8,25 millions de dollars. Selon ESPN, ce montant a été versé par la franchise sur un compte séquestre. Son idée est simple, tant que Ben Simmons restera à l'écart du groupe, il ne sera pas payé. Pire, il devra payer une amende avoisinant les 227 000 dollars pour chaque match manqué.

227 000 dollars d'amende par match manqué

La note peut être très salée et pourrait enfler dès lundi, jour du premier des quatre matchs de présaison de la franchise de Pennsylvanie, sur le parquet de Toronto. Le média d'outre-Atlantique indique que chaque amende infligée au triple All-Star sera ponctionnée sur ce compte séquestre et ne fera que baisser son dû. Cette sanction est à marquer au fer rouge mais elle est tout sauf une surprise. ESPN ajoute que l'éventualité de retenir une partie de son salaire a été évoquée en septembre lors d'une réunion entre la franchise et le joueur, et ce dernier n'y avait alors pas vu d'objection. Le comportement de Ben Simmons déçoit la star de l'équipe, Joel Embiid. Cette semaine devant les caméras, le pivot camerounais a qualifié les actes de son coéquipier de « manque de respect pour tous les gars qui se battent comme si leur vie en dépend » sur les parquets. Le feuilleton est loin d'être terminé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.