NBA : Johnson, de retour, devient le dernier à avoir affronté Jordan

NBA : Johnson, de retour, devient le dernier à avoir affronté Jordan©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 26 décembre 2021 à 11h42

Une énième jeunesse pour Michael Jordan ? Toujours est-il que le dieu vivant du basket a vu, ces derniers jours, un de ses anciens adversaires retrouver les parquets de manière assez inattendue. Il s'agit de Joe Johnson.



Joe Johnson a joué en NBA il y a 20 ans. Rien d'exceptionnel jusqu'alors, sauf qu'à l'âge de 40 ans, il vient d'être récupéré pour un contrat de dix jours - très en vogue avec la pandémie de Covid et les nombreux joueurs placés à l'isolement - par les Boston Celtics. Joe Johnson, de fait, est ainsi le dernier joueur actif à avoir défié un certain Michael Jordan !

"C'est incroyable et toujours surréaliste"

C'était pour la première fois en 2001, déjà avec les Celtics, face aux Washington Wizards où "His Airness" avait effectué son deuxième et dernier grand retour en NBA après trois ans d'absence (il avait pris un premier break en 1994). Joe Johnson, pour sa première année à ce niveau, avait alors inscrit seize points pour sa première année, avant de bourlinguer ensuite à Phoenix (de 2002 à 2005), Atlanta (de 2005 à 2012), Brooklyn (de 2012 à 2016) puis à Miami, au Jazz et enfin à Houston où on le pensait avoir vu achever sa carrière en 2018...


"Revenir 20 ans plus tard, c'est incroyable et toujours surréaliste, réagissait à chaud celui qui n'avait donc pas joué en NBA depuis plus de trois ans. Entendre les fans chanter mon nom, entrer en jeu, gagner en contribuant à la victoire... A mon âge, on profite à fond de chaque moment, c'est du bonheur. J'ai toujours pris soin de mon corps. Je suis en très grande forme, je me sentais prêt à relever ce défi. J'ai foncé, je suis prêt à prendre tout ce qui se présente." Plus techniquement, Joe Johnson assure que le jeu lui permet de s'en sortir : "Une fois qu'on maîtrise le pick and roll et qu'on a les tirs qu'on affectionne, c'est difficile à arrêter. J'avais toujours gardé ça en tête, en regardant les matchs." On attend désormais la dédicace de Michael Jordan en personne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.