Barcelone : Le Barça n'a pas laissé Heurtel monter dans l'avion !

Barcelone : Le Barça n'a pas laissé Heurtel monter dans l'avion !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mercredi 23 décembre 2020 à 09h44

Furieux d'entendre parler d'un accord avec le Real Madrid, le FC Barcelone a empêché Thomas Heurtel de monter dans l'avion du retour, mardi soir après la défaite des Catalans à Istanbul.


Le Barça a quitté Istanbul en laissant Thomas Heurtel sur le tarmac de l'aéroport ! Léo Westermann n'est pas encore à Barcelone, où un début de clash oppose le club catalan à un autre joueur français Heurtel, décidé à faire ses valises au plus vite. A l'origine, ses dirigeants, pensant que le meneur souhaitait quitter le Barça pour le Fenerbahçe Istanbul, n'y voyaient pas d'inconvénient. Mieux : ils avaient en tête de consentir au désir d'Heurtel en le laissant libre. Mais ça, c'était avant d'apprendre, à en croire le Mundo Deportivo, que l'ancien joueur de Strasbourg s'était en réalité mis d'accord avec le... Real Madrid, rival du club barcelonais, qui n'a aucunement l'intention de renforcer un concurrent, plus encore au regard de la manière dont les choses se sont passées. Furieux, les dirigeants catalans ont donc décidé de mener la vie dure à Heurtel, au même titre que la résiliation du contrat de l'intéressé ne paraît plus du tout dans les tuyaux. Mardi soir, la tension a d'ailleurs atteint son paroxysme à Istanbul, où le Biterrois n'a pas été autorisé à monter dans l'avion du retour après la défaite du FCB sur le parquet de l'Anadolu Efes Istanbul (96-79) en Euroligue.

En attendant, Westermann doit patienter...

Un match que le Tricolore, pas inscrit sur la feuille de match, n'a pas disputé. En attendant, Westermann, de son côté, risque de devoir patienter. Après que le Fener a mis un terme sur consentement mutuel au bail de l'ancien joueur de Limoges et de l'ASVEL, tout laissait pourtant penser que l'international français, qui évolue comme Heurtel au poste de meneur, allait mettre le cap sur Barcelone pour y rejoindre son ex-mentor au Zalgiris Kaunas l'entraîneur lituanien Sarunas Jasikevicius. Il était alors question d'un échange sauce NBA entre Westermann et Heurtel dont les intérêts sont gérés par la même structure. Mais pour cela, il aurait déjà fallu que le seconde, écarté par Jasikevicius, ait en tête de filer en Turquie et non dans la capitale espagnole. Le torchon brûle plus que jamais entre Heurtel et Barcelone et le feuilleton est peut-être loin d'être terminé. Pas forcément une bonne nouvelle pour Westermann.

Le communiqué du FC Barcelone
1. Dimanche, le jour où l'équipe a affronté la Joventut Badalona, ​​le Club et le joueur ont décidé que le joueur ne devrait pas jouer le match pour éviter une éventuelle blessure, étant donné l'imminence d'un accord de fin de contrat mutuel.
2. Lundi, le Club permet au joueur, qui n'a pas été appelé pour le match contre Anadolu Efes, de voyager avec l'équipe à Istanbul afin de résoudre son avenir, comme lui et son représentant l'ont demandé.
3. Mardi, le joueur a demandé au club la permission de mener sa vie en parallèle de l'équipe lors de ce voyage et de pouvoir résoudre son avenir professionnel.
4. Le mardi midi, le Club et l'agent du joueur interrompent les négociations et commencent à parler. Compte tenu de la situation générée par cette rupture dans les négociations, et n'étant pas sous la discipline de l'équipe dans ce match, il est décidé que le joueur ne reviendra pas avec le groupe. Le joueur n'était en aucun cas abandonné et il a reçu toutes les aides - une nuit d'hôtel, un billet d'avion et tous les documents nécessaires afin de pouvoir voyager et revenir à Barcelone le lendemain.
5. Enfin, le Club veut communiquer que Thomas Heurtel est toujours sous contrat avec le FC Barcelone, en attendant de pouvoir résoudre son avenir dans les prochains jours

Vos réactions doivent respecter nos CGU.