WRC : Ford ne compte pas mettre fin à son engagement

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 04 février 2023 à 20h15

Présent en WRC aux côtés de M-Sport, Ford a assuré que sa prochaine arrivée en F1 avec le groupe Red Bull ne viendra pas réduire son engagement en rallye.

Ford a mis fin à plusieurs semaines de rumeurs. A compter de la saison 2026, la firme américaine va faire son retour en Formule 1 après plus de 20 ans d'absence. Cela se fera au travers d'un large partenariat technique avec le groupe Red Bull valable au minimum pour cinq années. Une annonce qui pourrait voir la marque à l'ovale bleu changer ses plans concernant son engagement dans d'autres disciplines et notamment le rallye. En effet, Ford est un des trois seuls constructeurs engagés en WRC aux côtés de Toyota et Hyundai. Néanmoins, le directeur de la marque Mark Rushbrook a tenu à se montrer rassurant. « Ce que je peux dire, c'est qu'il s'agit d'une décision indépendante. Nous sommes très dévoués au sport auto internationalement, a-t-il confié au site spécialisé Autosport ce vendredi en marge de la présentation de la livrée 2023 de l'écurie Red Bull Racing. Nous avons changé de stratégie en nous concentrant sur la Mustang à différents niveaux de courses et sur le rallye-raid avec le Bronco et le Ranger, et nous incluons toute la pyramide de Fiesta là-dessous quant à notre stratégie off-road. »


Ford voit le WRC entrer dans sa stratégie

Toutefois, la Formule 1 est vue comme ayant plus de potentiel que le rallye vis-à-vis de l'évolution de l'industrie automobile. « La Formule 1 nous donne peut-être la plus grande portée mondiale parmi tout cela, et encore plus d'électrification, ce qui est désormais le quatrième pilier, a ajouté Mark Rushbrook. Ces quatre piliers constituent notre plan cyclique en sport auto et nous n'avons l'intention de changer aucun de nos programmes actuels. » Alors que le WRC devrait faire évoluer sa réglementation actuelle afin de donner une plus grande part au système hybride, ce que la F1 va faire à compter de 2026, Ford devrait bien continuer à s'allier à la structure britannique M-Sport pour les années à venir. La marque américaine, quant à elle, devra composer avec une compétition plus riche que jamais en F1 puisque la FIA a confirmé ce vendredi qu'il y aura pas moins de six motoristes engagés dans la discipline pour le cycle 2026-2030. En effet, aux côtés de l'alliance Red Bull-Ford, Ferrari, Mercedes et Renault via sa filiale Alpine seront toujours là, tout comme Honda malgré l'absence d'écurie cliente à moyen terme. Cinq motoristes qui seront rejoints par Audi, qui va prendre le contrôle de Sauber d'ici à 2026.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.