F1 : Trois ans de plus pour le GP de Monaco

F1 : Trois ans de plus pour le GP de Monaco©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 20 septembre 2022 à 19h25

Incertain jusqu'à la publication du calendrier 2023, le Grand Prix de Monaco restera au programme de la F1 jusqu'en 2025.



Monaco repart pour trois ans minimum ! Alors que le contrat liant l'Automobile Club de Monaco (ACM) à la F1 est arrivé à échéance en mai dernier, à l'issue de la victoire en principauté de Sergio Pérez, l'incertitude planait sur l'avenir de la manche la plus attendue de la saison. Mais, quand le Conseil Mondial du Sport Automobile a validé le calendrier de la saison 2023 dans lequel figure Monaco pour un Grand Prix à la fin du mois de mai, les doutes se sont envolés. Quelques minutes après la communication effectuée par la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) concernant le programme de la saison 2023, l'ACM et la F1 ont levé le voile sur leur nouvel accord permettant au circuit urbain serpentant au cœur de la Principauté de rester au calendrier pour les trois prochaines années, soit lors des saisons 2023, 2024 et 2025 du championnat du monde.

Domenicali : « Nous courrons à Monaco jusqu'en 2025 »

Absent à seulement quatre reprises depuis la fondation du championnat en 1950, le Grand Prix de Monaco va voir son histoire se poursuivre. « Je suis ravi de confirmer que nous courrons à Monaco jusqu'en 2025 et excité de revenir dans les rues de la célèbre Principauté le 28 mai prochain, a déclaré le patron de la F1 Stefano Domenicali dans un communiqué. Je tiens à remercier toutes les personnes qui se sont impliquées dans cette reconduction et tout particulièrement S.A.S le Prince Albert II de Monaco, le président de l'Automobile Club de Monaco Michel Boeri et toute son équipe. Nous sommes impatients de revenir la saison prochaine afin de poursuivre notre partenariat. » Le patron de l'ACM, pour sa part, a ajouté que « dans l'intérêt du championnat du monde de Formule 1 et après de nombreux mois de négociations, nous sommes fiers d'annoncer que nous avons signé un accord pour trois ans avec la F1, qui est susceptible d'être prolongé. » Tout indique que les autorités monégasques ont répondu à la volonté des dirigeants de la F1 de voir le droit d'entrée revu à la hausse pour les années à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.