F1 - Haas : Le dérapage "odieux" de Mazepin

F1 - Haas : Le dérapage "odieux" de Mazepin©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 09 décembre 2020 à 14h23

Après avoir publié une vidéo où on le voit essayer de toucher la poitrine d'une jeune femme, le jeune Russe Nikita Mazepin (21 ans), futur pilote Haas, a présenté ses excuses, et l'écurie américaine n'a pas manqué de le recadrer. 

 

Tout juste nommé titulaire de l'écurie Haas pour la saison de Formule 1 2021, Nikita Mazepin fait déjà parler de lui. Mais pas en bien. Le pilote russe a été tancée par sa nouvelle équipe et a présenté ses excuses après avoir diffusé une vidéo, depuis effacée, où on le voit essayer de toucher la poitrine d'une jeune femme qui ne paraît pas consentante. "Haas n'approuve pas le comportement de Nikita Mazepin dans une vidéo récemment publiée sur ses réseaux sociaux. De plus, le simple fait que cette vidéo ait été postée sur les réseaux sociaux est aussi odieux pour Haas. La question est traitée en interne et aucun autre commentaire ne sera fait pour le moment", a réagi l'écurie américaine dans un communiqué. 

Mazepin (21 ans), qui sera l'an prochain le coéquipier de Mick Schumacher, s'est ensuite excusé sur Instagram pour son "comportement inapproprié. Je suis désolé pour l'offense que j'ai causée à juste titre, et pour avoir mis dans l'embarras l'équipe Haas. En tant que pilote de F1, je dois me comporter selon un standard élevé et je reconnais avoir manqué à mes devoirs vis-à-vis de moi-même et de beaucoup de gens. Je promets que j'en tirerai des leçons." Pilote payant, le fils de l'homme d'affaires Dmitry Mazepin, propriétaire du fabricant russe d'engrais minéraux Uralchem, est précédé d'une réputation sulfureuse qu'il a encore entretenue le week-end dernier à Bahreïn. Finalement cinquième de la saison de F2, ce pilote très agressif a écopé de deux pénalités pour avoir fait sortir un adversaire de la piste et pour en avoir bloqué un autre. Avec onze rappels à l'ordre cette saison, il n'était plus qu'à une pénalité de la suspension. Une suspension à laquelle il n'avait pas échappé en 2016 après avoir frappé un adversaire en F3 européenne. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.