Championnats du monde : Kerley titré sur le 100m, les Etats-Unis signent un triplé

Championnats du monde : Kerley titré sur le 100m, les Etats-Unis signent un triplé©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 17 juillet 2022 à 08h40

Aux championnats du monde d'athlétisme, à Eugene aux Etats-Unis, Fred Kerley a été titré sur le 100 mètres, devant ses compatriotes Marvin Brady et Trayvon Bromell.



Les Etats-Unis sont à l'honneur. Ce samedi, à l'occasion des championnats du monde d'athlétisme qui se déroulent actuellement du côté d'Eugene dans l'Etat de l'Oregon aux Etats-Unis, au Hayward field, la finale du 100 mètres, chez les hommes, a été remportée par le local Fred Kerley, aujourd'hui âgé de 27 ans, spécialiste de la distance du 400 mètres jusqu'à l'année dernière, et qui a signé un temps de 9.86 (-0,1 m/s de vent). Ce dernier, médaillé de bronze sur le 400 mètres lors des derniers championnats du monde disputés du côté de Doha en 2019, a devancé deux de ses compatriotes. A savoir Marvin Bracy (9.88), âgé aujourd'hui de 28 ans, spécialiste du 60 mètres en salle, médaillé de bronze aux championnats du monde de cet hiver et qui avait ainsi pris un meilleur départ pour décrocher sa première médaille internationale en plein air, et Trayvon Bromell (9.88), âgé aujourd'hui de 27 ans et à nouveau en bronze sur la distance après 2015, qui se sont donc départagés au millième de seconde.

Premier triplé américain sur la distance depuis 1991

Les Etats-Unis signent donc un triplé sur la distance-reine. Une première depuis l'année 1991. A cette époque, sur le podium de cette même distance, on retrouvait alors les légendes Carl Lewis, Leroy Burrell et Dennis Mitchell. A noter également l'absence, dans cette fameuse finale de ce samedi, du champion olympique en titre sur la distance, à savoir l'Italien Marcell Jacobs, obligé de déclarer forfait juste avant sa demi-finale, en raison d'une blessure. Depuis le départ à la retraite d'Usain Bolt, les trois dernières éditions des championnats du monde d'athlétisme ont vu trois vainqueurs différents sur la distance du 100 mètres, chez les messieurs, tous américains. Fred Kerley, médaillé d'argent sur la distance lors des Jeux Olympiques de Tokyo l'an passé, succède ainsi à Christian Coleman, sacré en 2019 mais seulement sixième ce samedi, et à Justin Gatlin, qui avait alors décroché le graal en 2017. Dans le reste de la nuit, les Etats-Unis ont décroché un autre titre, avec Chase Ealey sacrée au lancer du poids. Quant au concours de la longueur, il est tombé dans l'escarcelle du Chinois Wang Jianan, sacré lors du tout dernier saut.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.