Mondiaux : Lavillenie et le 4x100m masculin en finale, pas Lamote

Mondiaux : Lavillenie et le 4x100m masculin en finale, pas Lamote©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 23 juillet 2022 à 08h01

Renaud Lavillenie s'est qualifié pour la finale de la perche des championnats du monde d'athlétisme de Eugene. Le 4x100 masculin disputera également la finale, mais pas Rénelle Lamote sur 800m.


Sixième finale de championnats du monde en plein air pour Renaud Lavillenie ! Médaillé mondial en 2009, 2011, 2013, 2015 et 2017, mais jamais titré, l'ancien recordman du monde aura droit à une nouvelle chance ce dimanche à Eugene. Ils étaient trois Français en lice en qualifications, mais lui seul est parvenu à franchir ce cap. Renaud Lavillenie, qui est le huitième meilleur performeur mondial de l'année (avec une barre à 5,83m) s'est pourtant fait peur, car il est entré dans la compétition avec une barre à 5,65m (alors que la plupart des perchistes avaient commencé à 5,50m), et il a manqué ses deux premiers essais. Heureusement, le troisième est passé, puis il a franchi 5,75m à son deuxième essai. Cela lui a suffi à se qualifier, aucun perchiste n'ayant eu besoin de franchir 5,80m, la barre fixée par le jury, puisqu'ils étaient douze à avoir réussi 5,75m. Seulement deux perchistes n'ont commis aucune erreur lors de ces qualifications : le recordman du monde Armand Duplantis, qui a passé 5,65m et 5,75m à son premier essai, et le recordman de la zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes, l'Américain Chris Nilsen, qui a réussi 5,50m, 5,65m et 5,75m sans problème. En revanche, le frère de Renaud Lavillenie, Valentin, a connu une désillusion en manquant ses trois essais à 5,50m. Le champion de France Thibaut Collet a quant à lui dû se contenter de 5,65m à son dernier essai, et ne verra donc pas la finale (dans la nuit de dimanche à lundi à 2h25) non plus.

Le relais deuxième des séries

La France attend toujours désespérément sa première médaille dans ces Mondiaux 2022, et elle aura une chance de débloquer enfin son compteur ce samedi (à 4h50 du matin heure française) avec le relais 4x100m masculin. Méba Mickaël Zeze, Pablo Mateo, Ryan Zeze et Jimmy Vicaut ont en effet remporté leur série en 38"09 et même décroché le deuxième temps au total derrière les immenses favoris américains (37"87 pour Coleman, Lyles, Hall et Bracy). Les champions olympiques italiens, privés de Marcell Jacobs, ont été éliminés, tout comme les médaillés de bronze chinois. Il y aura donc peut-être un coup à jouer pour les Bleus, dans cette épreuve toujours risquée au moment du passage de témoin.

Lamote passe à côté

La mauvaise nouvelle de la soirée côté français est venue de Rénelle Lamote sur 800m. L'athlète de 28 ans, qui avait pourtant remporté sa série, n'a pu faire mieux que sixième de sa demi-finale, en 2'00'86, à près de trois secondes de son personnel. La Francilienne a confié "avoir des jambes horribles", et termine avec le 18eme temps des séries, bien loin des 1'58"12 de la championne olympique de 20 ans, l'Américaine Athing Mu. Heureusement, l'été n'est pas terminé pour Rénelle Lamote, qui visera une médaille aux championnats d'Europe de Munich le mois prochain, elle qui avait décroché l'argent en 2016 et 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.