Marathon : 5 choses à savoir sur... Morhad Amdouni

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 18 février 2024 à 14h41

Découvrez 5 choses au sujet de Morhad Amdouni qui vient de battre à 35 ans son propre record de France du marathon.

Deuxième performeur de l'histoire aux bilans européens

Morhad Amdouni, champion d'Europe 2018 du 10 000 m, a donc pulvérisé son record de France du marathon ce dimanche . Lors du marathon de Séville disputé sous le beau soleil andalou, le Corse a franchi la ligne en 2eme position derrière l'Ethiopien Deresa Gelet avec le chrono de 2h2'47'' (2h5'22 en 2022). Agé de 35 ans, il en profite pour s'installer à la 2eme place des bilans européens de l'histoire derrière le Belge Bashir Adbi (2h3'36'' en 2021).

Des débuts en cross-country

Amdouni a effectué ses débuts sur la scène sportive dans le cross-country, dans la boue... A 19 ans, il a glané la course individuelle junior des championnats d'Europe de cette discipline hivernale de course en plein air. Une épreuve d'athlétisme que le Français ne cesse de défendre. « Il ne faut pas que le cross s'éteigne, mais qu'il prenne encore plus d'ampleur », lâchait-il ainsi en 2018.

Avant, c'était le foot...

Le petit Morhad s'est entraîné au football avant de s'illustrer en athlétisme. Très tenace au cours des longues rencontres disputées entre bambins, ses partenaires le surnommaient le « lâche rien ». Mais cet attrait pour le ballon rond n'aura pas duré bien longtemps. « Au football, je n'avais pas, comme avec la course à pied, la sensation de me confronter à moi-même. Dès mes débuts en course à pied, j'avais l'envie de montrer ce que j'étais capable de faire », avait confié Amdouni à RFI.

Multiples blessures

Avant de briller, Morhad Amdouni a souffert physiquement. Le Français a déploré plusieurs blessures depuis 2009. Il a ainsi été touché au bassin, au talon d'Achille, au mollet, aux ischios, aux genoux, aux cuisses... Cette fragilité récurrente exige une « réathlétisation » sans répit, avait dit un jour son entraîneur Philippe Dupont.

Soupçonné de dopage

Sacré champion d'Europe du 10 000 m le 7 août 2018, Morhad Amdouni, une première pour un Français, 68 ans après l'argent d'Alain Mimoun, a été ensuite soupçonné de dopage, visé dans une enquête consacrée au dopage au Maroc, réalisée par des journalistes de la chaine allemande ARD. Des échanges sur la messagerie WhatsApp sous-entendaient que le Français s'était procuré des produits dopants. « Ce reportage ne m'inspire rien, à part qu'il essaie de me déshonorer. Moi, je n'ai rien à voir avec cela, ce n'est rien, il n'y a aucun fait. Je suis quelqu'un de droit, ce n'est pas croyable », avait alors déclaré Amdouni.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.