Le Super Bowl, un show grandiose à l'américaine

Le Super Bowl, un show grandiose à l'américaine©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 07 février 2016 à 08h50

Les Etats-Unis vont passer dans un univers parallèle pendant quelques heures, le temps du Super Bowl 2016. Le match entre les Panthers et les Broncos va une nouvelle fois donner lieu à un spectacle hors norme.

C'est LE rendez-vous sport à ne pas manquer de l'autre côté de l'Atlantique.

Ce dimanche 7 février, le temps sera comme suspendu pour des millions d'Américains accrocs au football américain : ils ont rendez-vous avec la grande finale de la NFL, le championnat nord-américain, à Santa Clara (Californie) entre les Carolina Panthers et les Denver Broncos ! C'est l'heure du Super Bowl !

Plus qu'un match, c'est un show haut en couleurs qui a lieu une fois par an. Le record de l'édition 2015 va-t-il tomber ? L'année dernière, 114,4 millions de téléspectateurs ont suivi l'événement, avec un pic à 121 millions d'aficionados ! La 50e édition du Super Bowl a tous les ingrédients pour enflammer l'Amérique, à commencer par une pléiade de stars au programme. En ouverture, Lady Gaga entonnera l'hymne national. Et la mi-temps sera une nouvelle fois "meublée" par un mini-concert : après le trio Katy Perry - Lenny Kravitz - Missy Elliott il y a un an, le spectacle sera assuré par le groupe britannique Coldplay, accompagné de Beyoncé. En 2013 déjà, la diva avait livré une prestation d'anthologie. Voilà qui promet !

5 millions de dollars les 30 secondes de pub !

Pour pouvoir assister à ce match pas comme les autres, les 70 000 spectateurs du Levi's Stadium ont sans doute dû puiser dans leurs économies : les précieux sésames se sont arrachés au prix minimum de 3 000 dollars sur les sites de revente ! Car le Super Bowl, c'est aussi une histoire de gros sous. La chaîne CBS devrait empocher environ 400 millions de dollars de recettes publicitaires. Pour s'offrir un encart publicitaire de 30 secondes sur petit écran, un annonceur doit débourser la coquette somme de... 5 millions de dollars. Mais la vitrine est telle qu'Apple, Pepsi, Volkswagen et autres n'hésitent jamais à sortir les gros moyens. En 2014, l'événement a généré 12 milliards de dollars de recettes.

Et le sport, dans tout ça ? Du côté des Broncos, on espère garnir l'armoire à trophée d'un troisième Super Bowl, après les sacres de 1997 et 1998 acquis avec le légendaire quarterback John Elway à la baguette. Les Panthers, finalistes malheureux en 2003, envisagent un tout autre scénario. Rendez-vous cette nuit pour un match pas comme les autres (à partir de minuit en France sur W9)

 
3 commentaires - Le Super Bowl, un show grandiose à l'américaine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]