WTA - Strasbourg : Cornet n'arrive pas à enchaîner, Burel n'a pas démérité

WTA - Strasbourg : Cornet n'arrive pas à enchaîner, Burel n'a pas démérité©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 22 septembre 2020 à 19h00

Malgré un énorme combat livré contre Elena Rybakina, la 18eme du classement WTA, Alizé Cornet a été éliminée des Internationaux de Strasbourg dès le deuxième tour (6-3, 7-6(8). Avec l'élimination de Clara Burel par Shuai Zhang (6-3, 7-6(3)), il n'y a plus de joueuse française en lice.

Alizé Cornet va se présenter à Roland-Garros en n'ayant joué que deux matchs sur terre battue. Après sa victoire sur Polona Hercog, la Française a été éliminée des Internationaux de Strasbourg par Elena Rybakina (6-3, 7-6(8). Dans ce match du deuxième tour joué mardi, la Français a mis du temps à rentrer dans son match. Celle qui jouait encore sur les courts en dur de l'US Open il y a deux semaines n'a pas réussi à inquiéter la Kazakhe lors du premier set. Incapable de s'offrir la moindre balle de break, Cornet a perdu la première manche en moins de 40 minutes. Dans la foulée, la Niçoise a perdu ses deux premiers jeux de service du deuxième set. Un débreak lui a permis de rester dans le match mais le retard pris était déjà trop important. En ne parvenant pas à convertir ses balles de break à 1-2 et à 3-4, la 52eme du classement WTA a eu du mal à revenir sur la tête de série numéro 5 du tournoi alsacien. Elle a quand même lutté jusqu'au bout en sauvant trois balles de match et en prenant le service de son adversaire. Mais sur la route d'un tie-break à suspense, Alizé Cornet a gâché deux balles de set. Sauver deux balles de match supplémentaires n'a alors pas été suffisant pour la Française qui s'est inclinée en 1h51 face à une joueuse bien mieux classée qu'elle.

Burel a rivalisé avec une joueuse du top 50

Dernière joueuse française en lice à Strasbourg, Clara Burel a montré des choses très intéressantes face à Shuai Zhang. Mais cela n'a pas été suffisant pour l'emporter (3-6, 6-7). En 1h50, elle a été éliminée par la 40eme du classement WTA. La joueuse de 19 ans aurait pu espérer beaucoup mieux mais elle a manqué de lucidité au moment de conclure. Elle n'a converti que quatre des 15 balles de break qu'elle s'est procurée. Un ratio insuffisant pour s'imposer à ce niveau. La Française avait pourtant été la première à breaker. Mais en perdant sa mise en jeu dans la foulée, ses efforts n'ont pas été récompensés. Elle a finalement concédé le gain de la première manche sur la première balle de set de son adversaire. Pas abattu pour autant, Clara Burel s'est accroché à son rêve de quart de finale. Problème, dans la deuxième manche, c'est elle qui a été breakée en première. Contrainte de courir après le score, elle a su revenir en débreakant à chaque break de son adversaire. Elle aurait même pu faire basculer le match à 4-3. Sur le service adverse, la Bretonne a mené 40-0. Mais elle a craqué, perdant même sa mise en jeu dans la foulée. Son débreak immédiat lui a permis de s'offrir deux balles de set sur le service de son adversaire à 6-5. En vain. Elle s'est heurtée à l'expérience d'une Chinoise habituée au haut niveau. Cette dernière n'a pas tremblé au moment de s'imposer dans le tie-break pour éliminer la dernière joueuse française engagée aux Internationaux de Strasbourg.

Svitolina ne rate pas son retour sur terre

Un peu plus tôt dans la journée, Elina Svitolina a assumé son statut de tête de série au pied du Parlement européen. Dans la difficulté, la cinquième joueuse mondiale a disposé de Magda Linette en un peu moins de deux heures (7-6(0), 7-5). Grâce à ce succès, l'Ukrainienne se relance après son élimination précoce du tournoi de Rome. Pour triompher de Linette, elle a accéléré aux bons moments. Pour s'adjuger la première manche, Svitolina a remporté un tie-break à sens unique. C'est en marquant sept points consécutifs qu'elle s'est avancée sur la voie du succès. Mais la route vers le troisième tour a failli lui être barrée par une 36eme mondiale très entreprenante. Après avoir été breakée deux fois d'affilée, la tête de série numéro 2 de l'épreuve alsacienne a été menée 1-4. Elle a finalement remporté six des sept derniers jeux de la rencontre pour s'imposer. En assumant son statut dans la douleur, Elina Svitolina a réussi son entrée au tournoi de Strasbourg. En ouverture de la troisième journée des internationaux de Strasbourg, Jil Belen Teichmann a surpris Anastasia Pavlyuchenkova (7-6(3), 7-5). Pendant deux heures, la Suissesse a pu compter sur sa supériorité au service pour écarter la 38eme mondiale.

STRASBOURG (France, WTA International, terre battue, 225 500€)
Tenante du titre : Dayana Yastremska (UKR)

Deuxième tour
Bertens (PBS, n°3) - Ostapenko (LET)
Diyas (KAZ) - Hibino (JAP)
Zhang (CHN, Q) bat Burel (FRA, WC) : 6-3, 7-6(3)
Rybakina (KAZ, n°5) bat Cornet (FRA) : 6-3, 7-6(8)

Alexandrova (RUS, n°7) - Siniakova (RTC)
Blinkova (RUS) - Sabalenka (BIE, n°4)
Teichmann (SUI) bat Pavlyuchenkova (RUS) : 7-6(3), 7-5
Svitolina (UKR, n°2) bat Linette (POL) : 7-6(0), 7-5

Premier tour
Bertens (PBS, n°3) - Bye
Ostapenko (LET) bat Davis (USA) : 6-2, 6-3
Diyas (KAZ) bat McHale (USA, Q) : 6-7 (4), 7-5, 7-6 (3)
Hibino (JAP) bat Stephens (USA, n°8) : 6-2, 3-6, 6-1

Burel (FRA, WC) bat Bondarenko (UKR) : 3-6, 6-1, 6-4
Zhang (CHN, Q) bat Tomljanovic (AUS) : 3-6, 6-4, 6-2
Cornet (FRA) bat Hercog (SLO) : 6-3, 6-4
Rybakina (KAZ, n°5) bat Minnen (BEL, Q) : 7-5, 6-4

Alexandrova (RUS, n°7) bat Sanders (AUS, LL) : 6-1, 6-0
Siniakova (RTC) bat Pera (USA) : 4-6, 7-6 (3), 6-1
Blinkova (RUS) bat Goerges (ALL, LL) : 6-1, 6-2
Sabalenka (BIE, n°4) bat Perez (AUS, Q) : 6-4, 6-3

Teichmann (SUI) bat Anisimova (USA, n°6) : 6-2, 6-3
Pavluychenkova (RUS) bat van Uytvanck (BEL) : 6-3, 7-5
Linette (POL) bat Parmentier (FRA, WC) : 6-4, 6-3
Svitolina (UKR, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.