Wimbledon - Garcia : "Avant, je n'avançais plus trop"

Wimbledon - Garcia : "Avant, je n'avançais plus trop"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 29 juin 2022 à 23h10

Quand le physique va... Si Caroline Garcia affiche à nouveau un niveau de jeu remarquable, c'est très essentiellement grâce à sa condition qui lui permet de se montrer réactive comme le gazon le réclame. On en redemande.



Caroline Garcia reste sur sa lancée du tournoi de Bad Hombourg, où elle vient de gagner il y a quelques jours, en éliminant Emma Raducanu sans ménagement au deuxième tour de Wimbledon (6-3, 6-3). Et ce sur le fameux Centre Court, où elle n'avait encore jamais mis les pieds... "Ce n'est jamais facile, encore plus face à une locale. Je suis vraiment satisfaite, j'étais souvent agressive, j'avais les choses en main. Je suis restée concentrée, j'ai tenu mon fil." La Française, spécialement heureuse de ce tempérament retrouvé, a "pris confiance ces derniers temps dans le jeu au filet" : "Physiquement, ça va mieux, donc je peux y aller plus vite. Alors qu'avant, je n'avançais plus trop, donc la volée était moins facile avec la balle dans les pieds ! Là, c'est plus simple et ça met la pression."

Jusqu'où ira cette Caroline Garcia retrouvée ? "Je préfère enchaîner les matchs et avoir le corps qui tire", assure la 55eme joueuse mondiale (qui a gagné 20 places lundi). "En fin d'année dernière, on a vraiment pris le temps de faire les choses bien, de bien s'entourer et de mettre l'accent sur le physique. Ce qui me permet d'imposer mon jeu en étant plus dynamique." Si elle domine Shuai Zhang vendredi au troisième tour, elle égalerait le meilleur résultat de sa carrière à Wimbledon en atteignant les huitièmes de finale (comme en 2017). Ensuite, son éventuelle adversaire théorique se nommerait Alison Riske, puis pourquoi pas Ons Jabeur - adversaire de Diane Parry au troisième tour - en quarts... Après tout, il n'y a pas de mal à rêver un peu, surtout après tant de mois et même d'années à broyer du noir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.