Wimbledon (F) : Jabeur en demi-finales après sa victoire face à Bouzkova

Wimbledon (F) : Jabeur en demi-finales après sa victoire face à Bouzkova©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mardi 05 juillet 2022 à 21h15

Après une entame compliquée ce mardi, Ons Jabeur a fini par dominer Marie Bouzkova en trois sets (3-6, 6-1, 6-1) et 1h49 de jeu. Plus que jamais, la Tunisienne semble la grande favorite pour le titre à Wimbledon.



Après son rendez-vous raté à Roland-Garros, Ons Jabeur veut rattraper le temps perdu. En grande forme depuis quelques semaines, la Tunisienne a rejoint ce mardi les demi-finales à Wimbledon en dominant logiquement Marie Bouzkova en trois sets (3-6, 6-1, 6-1) et 1h49. Pourtant, dans un premier temps, sur le Centre Court, la numéro deux mondiale au classement WTA a semblé être rattrapée par l'enjeu d'un tel événement sur le gazon londonien. Déjà tombeuse d'une top 10 au 2eme tour, en la personne de l'Américain Danielle Rose Collins, la Tchèque s'est alors immiscée dans la brèche et a crânement joué sa chance. Peu inquiétée sur ses mises en jeu, la 66eme mondiale a profité d'une favorite plus fébrile que prévu pour lui prendre deux fois son service, à 2-2 et 5-3, et ainsi empocher presque sans trembler la première manche. Visiblement, un mal pour un bien pour Jabeur, intouchable par la suite. En effet, la suite de ce quart de finale a derrière été a sens unique en faveur de la tête de série numéro 3 du tournoi, qui n'a laissé que des miettes à Bouzkova.

Jabeur touche au but

Grâce à un deuxième set presque parfait, la native de Ksar Hellal a remis les compteurs à zéro avec notamment trois breaks lors de celui-ci, à 0-0, 3-1 et 5-1. Devenue impériale ou presque, la Tunisienne a alors continué sa démonstration et a déroulé avec à nouveau un seul jeu laissé en route sur un de ses services, à 4-0. Avant et après cela, la grande favorite pour cette édition 2022 de Wimbledon avait frôlé la perfection. Un dernier jeu blanc pour conclure et la voilà dans le dernier carré du Grand Chelem britannique. Une grande première pour elle, qui n'avait jamais fait mieux qu'un quart en Majeur, c'était ici-même l'an dernier face à Aryna Sabalenka. Jeudi, en demi-finale, Jabeur a désormais rendez-vous avec une autre surprise, l'Allemande Tatjana Maria. A 27 ans, l'intéressée est désormais à deux matchs de frapper un très gros coup et de confirmer son prometteur début d'année 2022. Elle ne peut en tout cas plus se cacher. Surtout que la Tunisienne pourrait à jamais entrer dans l'histoire du tennis africain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.