US Open (H) : Alcaraz profite de l'abandon de Baez, Evans a éparpillé Vesely

US Open (H) : Alcaraz profite de l'abandon de Baez, Evans a éparpillé Vesely©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 30 août 2022 à 21h09

Alors que Daniel Evans n'a fait qu'une bouchée de Jiri Vesely, Carlos Alcaraz a été mis en difficulté par Sebastian Baez, qui a dû abandonner au début de la troisième manche.



Carlos Alcaraz a été mis en difficulté. Mais c'est le corps de Sebastian Baez qui a fini par céder. Tête de série numéro 3, l'Espagnol a profité de l'abandon de l'Argentin pour rejoindre le deuxième tour de l'US Open à l'issue d'une rencontre dont l'entame a été accrochée. Si le numéro 4 mondial a eu la première balle de break dès le deuxième jeu, il n'a pas su saisir sa chance et a longtemps pensé qu'elle ne se présenterait pas à nouveau. En effet, Sebastian Baez s'est montré solide sur sa mise en jeu mais, à l'approche du jeu décisif, le 37eme mondial a fléchi. La deuxième occasion de breaker a été la bonne pour Carlos Alcaraz, qui a alors remporté le premier set. Dans la foulée, la tête de série numéro 3 a pris le service de son adversaire dès l'entame de la deuxième manche mais Sebastian Baez a répliqué immédiatement, au terme d'un jeu marathon aux huit égalités. Le septième jeu a alors vu l'Argentin surprendre l'Espagnol et prendre un ascendant qui n'aura pas tenu très longtemps. Dans la foulée, Carlos Alcaraz a égalisé à quatre jeux partout. Puis, comme dans le premier set, l'Espagnol a pris le service de l'Argentin aux portes du jeu décisif pour consolider son avantage au tableau d'affichage. La dernière manche a démarré de manière parfaite pour le numéro 4 mondial, qui a pris d'entrée le service de Sebastian Baez. C'est au même moment que ce dernier s'est abruptement arrêté, ressentant visiblement une douleur à la jambe gauche, qui avait déjà fait l'objet d'un temps-mort médical. Une nouvelle intervention du service médical n'a rien changé et l'Argentin a jeté l'éponge (7-5, 7-5, 2-0 en 2h29'). Federico Coria, qui a pris le meilleur sur Tallon Griekspoor en trois manches (7-5, 6-4, 6-3 en 2h05'), sera le prochain adversaire de Carlos Alcaraz.

Evans n'a pas eu à forcer

Tête de série numéro 20, Daniel Evans sera également au rendez-vous du deuxième tour de l'US Open. Le Britannique a pris le meilleur sur Jiri Vesely en trois manches. Le premier break pour le 23eme mondial est intervenu dès le troisième jeu, après avoir manqué quatre occasion dès le premier. Un avantage que le Tchèque n'a pas su remettre en cause, lui qui n'a pu que retarder l'échéance en écartant deux premières balles de set sur son service. Daniel Evans a finalement conclu sur son propre engagement avant de dérouler son jeu. En effet, si Jiri Vesely a tenu son service dans le premier jeu de la deuxième manche, il a ensuite subi. Concédant blanc son service à deux reprises, le 68eme mondial s'est vite retrouvé mené cinq jeux à un puis n'a pas su résister à son adversaire. A la troisième balle de set, Daniel Evans a creusé l'écart. Un scenario qui s'est alors reproduit quasiment à l'identique dans la troisième manche. En effet, si Jiri Vesely a remporté avec un peu de difficulté son premier jeu de service, il n'a plus été en capacité de faire bouger son score. Impitoyable sur ses deux balles de break, Daniel Evans a scellé le sort de la rencontre sur une série de cinq jeux remportés consécutivement et à sa première balle de match (6-4, 6-1, 6-1 en 1h56'). Son prochain adversaire sera l'Australien James Duckworth, qui a éliminé son compatriote Christopher O'Connell en quatre manches (4-6, 7-6, 6-2, 6-3 en 2h46').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.