Roland-Garros : Djokovic privé de tournoi ?

Roland-Garros : Djokovic privé de tournoi ?©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 29 janvier 2022 à 10h55

Novak Djokovic pourrait ne pas pouvoir participer au prochain Roland-Garros en raison de l'évolution prévue du passe vaccinal valable en France.



Alors que la finale de l'Open d'Australie va se disputer entre Daniil Medvedev et Rafael Nadal, dimanche à Melbourne, il est encore question de Novak Djokovic dans l'actualité du tennis. On le sait, le numéro 1 mondial, qui vient d'être fait citoyen d'honneur de la ville de Budva au Monténégro, avait énormément alimenté l'avant-tournoi. Au final, le Serbe n'avait pu prendre part au premier Grand Chelem de la saison et avait dû quitter le territoire australien. Pour pénétrer initialement sur le continent, Djokovic s'était appuyé sur un test positif au Covid-19, au sujet duquel de nouveaux doutes ont été émis vendredi.

Le n°1 mondial bénéficie en France d'un passe vaccinal valable jusqu'au 16 juin 2022 mais...


Quel programme maintenant pour Novak Djokovic, déjà contrôlé positif en 2020, qui ne souhaite pas se faire vacciner ? Epineuse question... Sera-t-il présent à Roland-Garros dans quatre mois ? Avec les règles actuellement en vigueur, la réponse pourrait être non, aujourd'hui. Officiellement contrôlé positif le 16 décembre 2021 à Belgrade, le n°1 mondial bénéficie en France d'un passe vaccinal valable jusqu'au 16 juin 2022, soit onze jours après la finale des Internationaux de France, grâce à la règle du certificat de rétablissement. Ce certificat est valide si le test positif apparaît au format Covid numérique de l'Union Européenne (avec R Code), et la Serbie apparait sur la liste des 33 états hors UE qui ont adhéré au système. Un bon point, donc, pour Djokovic.

Djokovic privé de Roland-Garros sauf si...

Mais, car il y a un gros « mais », l'horizon s'obscurcit... « Au 15 février, la durée des certificats de rétablissement sera réduite à 4 mois contre 6 mois actuellement pour les 18 ans et plus », a certifié Direction Générale de la Santé (DGS) à L'Equipe. A partir de cette date, la dose de rappel devra en effet être réalisée dans un délai de quatre mois au maximum après la fin de son schéma vaccinal initial. Du coup, le passe vaccinal de « Djoko » expirera deux mois plus tôt, le 16 avril. Le lauréat de Roland-Garros en 2021 ne pourra donc pas défendre son titre et sera interdit de « RG », s'il ne veut toujours pas se faire vacciner et si le passe vaccinal n'est pas levé d'ici la fin du printemps. Sauf, toutefois, si le n°1 mondial contracte une troisième fois le coronavirus entre mi-novembre et début mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.