Ostapenko fait chuter Pliskova, Sabalenka et Kvitova déroulent

Ostapenko fait chuter Pliskova, Sabalenka et Kvitova déroulent©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 19h10

Alors qu'elle n'avait plus passé le premier tour depuis sa victoire, en 2017, la Lettone Jelena Ostapenko a créé la sensation, en corrigeant Karolina Pliskova (n°2). Qualification aisée également de Petra Kvitova.



Revoilà Jelena Ostapenko ! Quelque peu disparue des radars depuis son sacre inattendu de 2017 sur la terre battue de la Porte d'Auteuil, où elle avait déjoué tous les pronostics, à tout juste 20 ans, pour inscrire son nom au palmarès à la surprise générale, la jeune Lettonne a refait parler d'elle, ce jeudi, en s'offrant l'une des favorites du tournoi, Karolina Pliskova, sur ce Court Central Philippe-Chatrier, qui l'avait sacré trois ans plus tôt. Face à elle, la joueuse un temps prise en main par Marion Bartoli avait pourtant ce qu'il se fait de mieux sur le circuit, en la personne de la numéro 4 mondiale et tête de série numéro 2 du tournoi. Cela n'a pas empêché Ostapenko et son tennis toujours aussi agressif de terrasser la Tchèque (6-4, 6-2 en 1h11 de jeu), avec à peu près la même facilité qu'elle avait corrigé l'Américaine Madison Brengle au premier tour. Aujourd'hui 43eme dans la hiérarchie, la puissante Lettone, désormais coachée par le Moldave Andrei Gorban, frappe toujours aussi fort dans toutes les balles qui se présentent, aussi bien en coup droit qu'en revers (qu'elle joue à deux mains). Le problème, c'est qu'elle a longtemps donné les matchs à ses adversaires, en raison d'un nombre parfois incroyable de fautes directes. Mais Ostapenko, à la détermination sans faille au contraire de son mental, beaucoup plus friable, donne l'impression de s'être rachetée une conduite sur ce plan. Et jeudi, certes face à une Pliskova méconnaissable et constamment débordée, elle a marqué les esprits par ses coups gagnants (27 au total) plus que par les points cadeaux qu'elle avait pris l'habitude d'offrir à ses adversaires ces derniers temps. Comme elle aime le faire, la Lettonne a pris la Tchèque à la gorge dès le premier jeu (break d'entrée) et ne l'a plus jamais lâchée. Et attention, car la seule fois où elle a passé un tour à Paris, l'ex-numéro 5 mondiale avait soulevé le trophée. Sa prochaine adversaire, l'Espagnole Paula Badosa, 87eme joueuse mondiale, tombeuse de la finaliste 2018, à savoir l'Américaine Sloane Stephens, 34eme joueuse mondiale et tête de série n°29 en trois manches (6-4, 4-6, 6-2) et 1h42 de jeu, est prévenue.

Kvitova déroule, Sabalenka en deux temps

Petra Kvitova peut également se méfier, car la Tchèque pourrait très bien croiser très vite la route de Jelena Ostapenko (en quarts de finale), si les deux jeunes femmes continuent de passer les obstacles sans trembler. Jeudi, à l'instar de sa peut-être future adversaire, la numéro 11 mondiale et tête de série numéro 7 du tournoi n'a fait qu'une bouchée (6-3, 6-3, 1h27 de jeu) de Jasmine Paolini, 94eme à la WTA. Tout de suite un ton au-dessus de l'Italienne (3-0 en faveur de Kvitova après les trois premiers jeux), la tombeuse d'Océane Dodin au premier tour a tranquillement déroulé et validé son billet pour la suite, avec un troisième match contre Fernandez. Ça passe également pour Aryna Sabalenka. Opposée à Daria Kasatkina, redescendue à la 71eme place mondiale (elle a été numéro 10 au classement au meilleur de sa jeune carrière), la Biélorusse, tête de série numéro 8, a d'abord pris son temps. Mais après avoir fait oublier son mauvais départ (elle a été menée à un moment 4-2) en enlevant le jeu décisif, là aussi dans la souffrance (8-6), la 12eme mondiale n'a plus laissé le moindre jeu à son adversaire pour s'imposer 7-6, 6-0 en 1h30 de jeu. Sabalenka affrontera la Tunisienne Ons Jabeur, 35eme joueuse mondiale et tête de série n°30, qui a éliminé la Japonaise Nao Hibino, 84eme joueuse mondiale, en deux manches (7-6 (4), 6-4) et 1h32 de jeu.

Kenin dans la douleur, Muguruza tranquille

Sofia Kenin poursuit elle aussi sa route. Toutefois, l'Américaine a dû batailler pour se sortir des griffes d'Ana Bogdan. La Roumaine classée au 93eme rang mondial a même mené un set à rien contre la tête de série numéro 4 du tournoi, avant de lâcher complètement (3-6, 6-3, 6-2, 1h53 de jeu). Dans le dernier set, Kenin semblait d'ailleurs partie elle aussi pour infliger un 6-0 à la joueuse d'en face. Finalement, Bogdan a trouvé le courage pour sauver l'honneur par deux fois. La lauréate de Roland-Garros 2016 trace également son chemin. En effet, ce jeudi, l'Espagnole Garbine Muguruza, 15eme joueuse mondiale et tête de série n°11, s'est défaite de la Tchèque Kristyna Pliskova, 69eme joueuse mondiale, en deux petits sets (6-3, 6-2) et 1h09 de jeu. Ça passe également pour la Croate Petra Martic, 17eme joueuse mondiale et tête de série n°13, qui s'est arrachée pour venir à bout de la Russe Veronika Kudermetova, 42eme joueuse mondiale, en trois manches (6-7 (1), 7-5, 6-3) et 2h37 de jeu.



ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenante du titre : Ashleigh Barty (AUS)

3eme tour
Halep (ROU, n°1) - Anisimova (USA, n°25)
Bouchard (CAN, WC) - Swiatek (POL)
Trevisan (ITA, Q) - Sakkari (GRE, n°20)
Siniakova (RTC) - Bertens (PBS, n°5)

Svitolina (UKR, n°3) - Alexandrova (RUS, n°27)
Garcia (FRA) - Mertens (BEL, n°16)
Schmiedlova (SLQ) - Podoroska (ARG, Q)
Krejcikova (RTC) - Pironkova (BUL, WC)

Sabalenka (BIE, n°8) - Jabeur (TUN, n°30)
Collins (USA) - Muguruza (ESP, n°11)
Ferro (FRA) - Tig (ROU)
Bara (ROU, Q) - Kenin (USA, n°4)

Kvitova (RTC, n°7) - Fernandez (CAN)
Burel (FRA, WC) - Zhang (CHN)
Martic (CRO, n°13) - Siegemund (ALL)
Badosa (ESP) - Ostapenko (LET)

2eme tour
Halep (ROU, n°1) bat Begu (ROU) : 6-3, 6-4
Anisimova (USA, n°25) bat Pera (USA) : 6-2, 6-0
Bouchard (CAN, WC) bat Gavrilova (AUS) : 5-6, 6-4, 6-3
Swiatek (POL) bat Hsieh (TPE) : 6-1, 6-4

Trevisan (ITA, Q) bat Gauff (USA) : 4-6, 6-2, 7-5
Sakkari (GRE, n°20) bat Rakhimova (RUS, Q) : 7-6 (0), 6-2
Siniakova (RTC) bat Pavlyuchenkova (RUS) : 6-3, 6-4
Bertens (PBS, n°5) bat Errani (ITA, Q) : 7-6 (5), 3-6, 9-7

Svitolina (UKR, n°3) bat Zarazua (MEX, Q) : 6-3, 0-6, 6-2
Alexandrova (RUS, n°27) bat Sharma (AUS, LL) : 6-3, 6-3
Garcia (FRA) bat Sasnovich (BIE) : 7-6 (5), 6-2
Mertens (BEL, n°16) bat Kanepi (EST) : 6-4, 7-5

Schmiedlova (SLQ) bat Azarenka (BIE, n°16) : 6-2, 6-2
Podoroska (ARG, Q) bat Putintseva (KAZ, n°23) : 6-3, 1-6, 6-2
Krejcikova (RTC) bat Strycova (RTC, n°32) : 6-4, 3-6, 6-3
Pironkova (BUL, WC) bat S.Williams (USA, n°6) par forfait

Sabalenka (BIE, n°8) bat Kasatkina (RUS) : 7-6 (6), 6-0
Jabeur (TUN, n°30) bat Hibino (JAP) : 7-6 (4), 6-4
Collins (USA) bat Tauson (DAN, Q) : 6-2, 6-3
Muguruza (ESP, n°11) bat Kr.Pliskova (RTC) : 6-3, 6-2

Ferro (FRA) bat Rybakina (KAZ, n°14) : 6-3, 4-6, 6-2
Tig (ROU) bat McHale (USA) : 6-4, 6-3
Bara (ROU, Q) bat Van Uytvanck (BEL) : 6-1, 4-0 abandon
Kenin (USA, n°4) bat Bogdan (ROU) : 3-6, 6-3, 6-2

Kvitova (RTC, n°7) bat Paolini (ITA) : 6-3, 6-3
Fernandez (CAN) bat Hercog (SLO) : 6-4, 3-6, 6-1
Burel (FRA, WC) bat Juvan (SLO) : 7-6 (6), 6-2
Zhang (CHN) bat Cornet (FRA) : 6-4, 7-6 (3)

Martic (CRO, n°13) bat Kudermetova (RUS) : 6-7 (1), 7-5, 6-3
Siegemund (ALL) bat Goerges (ALL) : 1-6, 6-1, 6-3
Badosa (ESP) bat Stephens (USA, n°29) : 6-4, 4-6, 6-2
Ostapenko (LET) bat Ka.Pliskova (RTC, n°2) : 6-4, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.