Djokovic : " Il n'y a pas eu de panique "

Djokovic : " Il n'y a pas eu de panique "©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le lundi 07 juin 2021 à 19h30

Malmené pendant deux manche par Lorenzo Musetti, Novak Djokovic s'est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros à la suite de l'abandon de l'Italien. S'il assure ne pas avoir paniqué, le numéro 1 mondial a regretté que son adversaire n'ait pas pu défendre ses chances.



Novak Djokovic a joué à se faire peur. Le numéro 1 mondial s'est retrouvé mené deux manches à rien après avoir perdu deux jeux décisifs face à Lorenzo Musetti en quarts de finale de Roland-Garros. Mais, avant que l'Italien ne soit contraint à l'abandon, le Serbe a assuré en conférence de presse qu'« il n'y a pas eu de panique » durant cette rencontre. « Pour être franc, je me sentais plus nerveux au début du match qu'à deux sets à rien, a déclaré Novak Djokovic. J'ai joué sous un certain type de tension et j'ai commis trop d'erreurs directes. Je ne sentais pas mes coups. » Sorti du court pendant quelques minutes à l'issue de la deuxième manche, le numéro 1 mondial a confié avoir « profité de ce moment pour (se) remettre à zéro mentalement, changer (son) environnement ». « Même si c'est une courte pause, tu peux faire quelques respirations et revenir en tant que nouveau joueur », a ajouté Novak Djokovic.

Djokovic : « Je souhaite tout le meilleur à Musetti »

A l'entame du troisième set, la tête de série numéro 1 des Internationaux de France a confié s'être « senti différent ». « J'étais un joueur différent, a confirmé le Serbe. Dès le troisième set, j'ai joué comme j'aurais dû jouer au début. » Toutefois, la baisse de régime physique qui a poussé Lorenzo Musetti à l'abandon est un regret pour Novak Djokovic, qui a salué la performance de son adversaire. « J'ai vu qu'il avait du mal physiquement. C'est dommage pour lui parce qu'il menait. Je souhaite tout le meilleur à Musetti, a confié le numéro 1 mondial. Nous nous connaissons assez bien, c'est un gars sympa. S'il continue comme ça, il deviendra un jour un joueur de premier plan, il a tout. » Pour une place en quarts de finale, Novak Djokovic sera opposé à Matteo Berrettini. « Un gros service, un gros coup droit. Deux grosses armes. Il est en forme. Il a commencé cette année en force, en battant Dominic Thiem en Australie, a rappelé le Serbe. Avec son gros service, il a beaucoup de balles plus faciles à jouer. Il est très bon au filet et fait partie du Top 10 depuis quelques années. » Un duel que le numéro 1 mondial ne compte pas prendre à la légère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.