Open d’Australie : Le père de Djokovic met en doute la présence du numéro 1 mondial

Open d’Australie : Le père de Djokovic met en doute la présence du numéro 1 mondial©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 novembre 2021 à 17h25

L'obligation vaccinale concernant le coronavirus imposée par les organisateurs de l'Open d'Australie pourrait être la cause d'une absence de Novak Djokovic, selon le père du numéro 1 mondial.



Novak Djokovic a-t-il enfin pris sa décision ? Alors que le numéro 1 mondial participe actuellement à la phase finale de la Coupe Davis avec la Serbie, son père est revenu sur les doutes entourant la participation de son fils au prochain Open d’Australie. En effet, les autorités de l’Etat de Victoria ont décidé d’imposer la vaccination contre le coronavirus à toutes les personnes participant à la première levée du Grand Chelem, prévue du 17 au 30 janvier prochains. Une obligation qui concerne au premier chef les joueurs qui feront le déplacement en Australie. Or, depuis la mise à disposition des vaccins, Novak Djokovic n’a jamais communiqué sur sa position à ce sujet et ne s’est jamais montré affirmatif quant à sa présence à Melbourne pour viser un 21eme titre du Grand Chelem. Récemment interrogé par la chaîne serbe Prva TV, Srdjan Djokovic a jeté un peu plus le doute. Le père du vainqueur de trois des quatre tournois du Grand Chelem cette saison a assuré que son fils « voudrait de tout cœur y aller ». « Parce qu'il est un sportif et parce qu'il y a là-bas beaucoup de nos compatriotes, la diaspora, qui seraient ravis de voir Novak », a-t-il ajouté.

S.Djokovic très critique contre l'obligation vaccinale

Mais je ne sais vraiment pas si ça se passera. Probablement pas dans ces conditions, avec ce chantage et alors que c'est fait de cette façon. » Le chantage présenté par Srdjan Djokovic est bien évidemment l’obligation vaccinale mise en place par les autorités australiennes, qui n’ont jamais hésité à recourir aux mesures les plus strictes pour éviter une propagation du coronavirus sur l’ile-continent. « Je ne ferais pas ça comme ça, et il est mon fils, alors vous pouvez en tirer les conclusions », a ajouté le père de Novak Djokovic, qui laisse clairement entendre que ce dernier a dans l’idée de renoncer à participer à l’Open d’Australie tout en assurant ne pas savoir si son fils est vacciné ou pas contre le coronavirus. Alors qu’il reste possible qu’une quarantaine de quatorze jours dans une chambre d’hôtel puisse permettre de participer au tournoi, Srdjan Djokovic a ironisé sur le sujet. « Excellente idée, je les félicite, mais qu'ils jouent eux-mêmes alors », a-t-il lancé aux organisateurs de l’Open d’Australie. Une déclaration qui laisse imaginer qu’une absence de Novak Djokovic à Melbourne n’est pas une idée farfelue. Une prise de position qui ne devrait toutefois pas faire fléchir les autorités locales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.