Coupe Davis : Le Canada en finale aux dépens de l'Italie

Coupe Davis : Le Canada en finale aux dépens de l'Italie©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 26 novembre 2022 à 21h30

Grâce à Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil, le Canada a pris le meilleur sur l'Italie au bout du double décisif et se qualifie pour la finale de la Coupe Davis.



Le Canada apprécie bien le nouveau format de la Coupe Davis. Trois ans après le revers concédé face à l'Espagne en finale, Félix Auger-Aliassime et ses compatriotes vont affronter l'Australie ce dimanche. Un billet qui a été validé au bout du suspense face à l'Italie. Une demi-finale qui a démarré par un véritable bras de fer entre Lorenzo Sonego et Denis Shapovalov. Si le Canadien a fait le break d'entrée dans la deuxième manche, l'Italien a saisi sa chance de recoller dans le quatrième jeu. Les deux joueurs se sont alors neutralisés jusqu'au jeu décisif. Un tiebreak qui a vu Lorenzo Sonego très vite prendre l'ascendant puis tenir bon. Remportant les deux derniers points sur le service de Denis Shapovalov, l'Italien a pris l'ascendant dans cette rencontre. La deuxième manche a également vu les deux joueurs se tenir en respect, avec les premières et seules balles de break qui sont venues tardivement, dans le dixième jeu, mais que Denis Shapovalov n'a pas été en mesure de conclure, ce qui lui aurait offert le deuxième set. Malmené dans le jeu décisif et mené cinq points à deux, le Canadien a alors remporté cinq échanges de suite pour relancer cette rencontre. Le troisième set a vu les deux joueurs manquer des balles de break. C'est Lorenzo Sonego qui est parvenu à faire la différence au dernier moment pour apporter le premier point à l'Italie (7-6, 6-7, 6-4 en 3h15').

Auger-Aliassime a facilement égalisé

Lorenzo Musetti a ainsi pu aborder son duel face à Félix Auger-Aliassime avec un peu moins de pression sur les épaules. Le 23eme mondial a ainsi tenu tête au fer de lance du tennis canadien lors des cinq premiers jeux. Toutefois, quand « FAA » a pu faire reculer l'Italien sur sa mise en jeu, la donne a changé. A sa deuxième balle de break, le 6eme joueur mondial a fait la différence, menant alors cinq jeux à deux. Sans forcer son talent, Félix Auger-Aliassime a scellé le sort de la première manche à sa deuxième balle de set. Un avantage que le Canadien aurait pu consolider à l'entame du deuxième set mais, s'il a mis en difficulté Lorenzo Musetti, il n'a pas été en mesure de s'offrir la moindre occasion de break. Les deux joueurs se sont alors neutralisés avec pas moins de quatre jeux blancs à signaler. Toutefois, comme dans la première manche, dès que Félix Auger-Aliassime a su se procurer des balles de break, Lorenzo Musetti a cédé. Au tout dernier moment, le Canadien a su faire la différence puis a scellé le sort de la rencontre sur son engagement (6-3, 6-4 en 1h26'). Un succès qui a relancé le Canada en ouvrant la porte à un double décisif.


« FAA » et Pospisil envoient le Canada en finale

Une ultime rencontre pour laquelle les deux capitaines ont modifié leurs plans. En effet, Félix Auger-Aliassime a fait équipe avec Vasek Pospisil quand Simone Bolelli a cédé sa place à Matteo Berrettini aux côtés de Fabio Fognini. Une rencontre que les Italiens ont démarré tambour battant, faisant le break dès le troisième jeu. Toutefois, les Canadiens ont su se reprendre et récupérer leur jeu de service de retard, égalisant à trois jeux partout. Dès lors, les deux paires n'ont pas laissé la moindre faille exploitable pour l'autre et se sont expliqué au jeu décisif. Remportant deux points sur le service adverse, les Canadiens ont fait la course en tête de bout en bout pour remporter aisément ce tiebreak. Dos au mur, Matteo Berrettini et Fabio Fognini ont haussé le ton et fait céder Vasek Pospisil, qui a perdu une deuxième fois son service. La réponse a toutefois été immédiate avec les Canadiens qui ont recollé dans la foulée. A l'approche du jeu décisif, ce sont les Italiens qui ont une nouvelle fois craqué, offrant à Félix Auger-Aliassime l'occasion de servir pour conclure. Le numéro 6 mondial a tremblé et dû sauver deux balles de débreak avec deux aces arrivant à point nommé. La première balle de match a été la bonne pour le Canada (7-6, 7-5 en 2h03'), qui aura l'occasion de faire le doublé ATP Cup-Coupe Davis ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.