ATP - Rolex Paris Masters : Djokovic s'avance avec assurance

ATP - Rolex Paris Masters : Djokovic s'avance avec assurance©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le dimanche 30 octobre 2022 à 20h32

Dans une interview accordée au journal L'Équipe, Novak Djokovic est revenu sur sa condition physique à la veille d'aborder le dernier Masters de la saison. Vainqueur de Wimbledon cette année, le Serbe veut remporter son troisième Bercy.



Ses adversaires sont prévenus, Novak Djokovic a le couteau entre les dents. À la veille de débuter le Rolex Paris Masters dont il est tenant du titre, le double vainqueur du tournoi (2019, 2021) est revenu sur ses derniers mois pour le journal l'Équipe. En préambule, le Serbe a évoqué sa condition physique en arrivant à Paris : « Je me sens très bien. Le fait d'avoir eu des succès ici par le passé aide toujours, ça vous donne confiance. J'ai gagné les deux dernières fois où j'étais présent. J'aime beaucoup les conditions de jeu même si elles sont différentes de l'an dernier. » Cette année, contrairement aux précédentes, les courts seront plus rapides a déclaré Cédric Pioline, le nouveau directeur du tournoi. Le désormais N°7 mondial s'est également confié sur la gestion de l'imbroglio à Melbourne et les mois suivants. « Pendant la deuxième partie de la saison, je me suis senti différent sur les tournois, bien plus positif, reconnaît le Serbe. Avec tout ce qu'il s'est passé en Australie, je m'étais senti déboussolé émotionnellement en dehors du court et cela a affecté mon jeu. Il fallait que je retrouve mes repères et que je retrouve le niveau de jeu que je voulais atteindre. Pendant la saison sur terre battue, j'ai pu élever mon niveau de jeu. Et puis Wimbledon est arrivé au bon moment. Cette victoire m'a apporté une confiance énorme.»

Tenter la passe de trois

Malgré un « manque de compétitions » de son propre aveu, Novak Djokovic n'a pas cessé de confirmer sa bonne forme tout au long de ces derniers jours, où il s'est notamment imposé à Tel-Aviv et à Astana. « Il y a eu la Laver Cup, Tel Aviv et Astana, j'ai super bien joué. En général, quand je regarde mes résultats en indoor, j'ai un bon parcours. Je dois veiller à obtenir les mêmes résultats car je me suis entraîner dur pour ça. » Présent à Paris mais avec quelques jours devant lui avant d'aborder la compétition, le joueur aux 21 titres du Grand Chelem savoure ce moment de quiétude physique et psychologique. « Le fait de revenir sur un court où on a eu de bons résultats entraine de bons sentiments. À ce niveau, il est important d'avoir de bons feelings, d'avoir de bons souvenirs sur le court. Le mental est très important au tennis. On se bat souvent contre ses propres démons et si on gagne dans sa tête, ça peut avoir un impact sur ce qui se passe sur le court. » Novak Djokovic, exempt pour son entrée en lice, affrontera le vainqueur du match entre Diego Schwartzman et Maxime Cressy, pour lancer sa quête d'un troisième titre.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.