United Cup : La France s'arrête là

A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le mardi 03 janvier 2023 à 15h07

La défaite d'Adrian Mannarino a été celle de trop pour l'équipe de France, déjà menée 2-0 par la Croatie après les deux premiers simples dans ce match décisif pour la qualification en United Cup. Les Bleus s'arrêtent dès le premier tour.

Cette fois, c'est bel et bien terminé pour les Bleus. L'équipe de France, tête de série numéro 6 grâce au classement de Caroline Garcia, ne verra pas la suite de cette United Cup. Après les deux défaites dans les deux premiers simples d'Alizé Cornet et Arthur Rinderknech, la veille, la Lyonnaise avait entretenu l'espoir dans ce France - Croatie décisif pour la suite en s'imposant plus tôt dans la journée, certes dans la douleur (7-6, 6-4) face à Petra Martic. Une victoire qui ne présentait toutefois aucun intérêt si, ensuite, Adrian Mannarino n'avait pas l'intention d'emboîter le pas de la numéro 4 mondiale en remportant lui aussi son match pour ainsi remettre les deux équipes à égalité ainsi que les compteurs à zéro avant le double mixte, qui aurait alors été synonyme de qualification pour les vainqueurs et d'élimination pour les vaincus. Malheureusement pour cette équipe de France entraînée pour l'occasion par Edouard Roger-Vasselin, Mannarino, bourreau le 30 décembre dernier lors de son dernier match de la saison, de l'Argentin Federico Coria, est tombé de haut mardi face à l'inconnu croate Borna Gojo, 144eme au classement.

Pourtant, Mannarino a servi pour le match

Le Francilien s'est incliné en trois sets (7-6, 3-6, 7-6) lors de cette partie qui l'a vu céder dans les deux jeux décisifs (7-5 les deux fois de surcroît) face à son jeune adversaire de 23 ans. Mais les Bleus et le 46eme mondial peuvent maudire le dénouement de ce match. Car après avoir perdu la première manche (ce qui n'annonçait rien de bon, étant donné qu'il aurait été préférable que les Français, vainqueurs 5-0 de l'Argentine comme l'avait fait ensuite la Croatie, ne perdent aucun set supplémentaire), "Manna" a eu le match en main. A 5-4, notre représentant et numéro 2 français a ainsi servi pour le match (il avait déjà mené 5-3), sans parvenir à terminer le travail. A l'arrivée, c'est finalement Gojo qui a ensuite laissé filer trois balles de match, avant de se reprendre dans le tie-break qui a suivi et dont il a survolé l'entame (5-1). Mannarino s'est rapproché mais n'a jamais comblé son retard et concède la défaite de trop, entraînant du même coup son équipe dans sa chute. Les Bleus s'arrêtent là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.