Biathlon : Tout savoir sur la saison 2023-2024

Biathlon : Tout savoir sur la saison 2023-2024©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 24 novembre 2023 à 11h08

Retrouvez les principales informations sur la saison de biathlon, qui débute ce week-end, avec le programme de la Coupe du monde, les favoris ainsi que les chances françaises.


La saison

C'est à Östersund, en Suède, que la Coupe du monde de biathlon redémarre ce week-end. Hochfilzen (Autriche), Lenzerheide (Suisse), Oberhof et Ruhpolding (Allemagne) et Antholz-Anterselva (Italie) sont ensuite au programme, avant la coupure des championnats du monde de Nove Mesto na Morave (République tchèque), du 7 au 18 février 2024. La Coupe du monde reprendra ses droits à Oslo (Norvège) puis retournera, pour la première fois depuis cinq ans, en Amérique du Nord, avec une étape à Soldier Hollow (Etats-Unis) puis un final à Canmore (Canada), du 14 au 17 mars.

Les favoris

Vainqueur de son quatrième gros globe de cristal la saison dernière, Johannes Boe est de nouveau attendu au sommet, malgré un été agité, entre une morsure du serpent ou encore une chute en trampoline. Ses deux compatriotes norvégiens Sturla Holm Laegreid et Vetle Sjastad Christiansen, qui avaient complété le podium, devraient encore être au rendez-vous, tout comme le Suédois Martin Ponsiluoma. Chez les dames, outre la tenante du titre Julia Simon (voir ci-dessous), les Italiennes Dorothea Wierer et Lisa Vittozzi, ainsi que les sœurs suédoises Hanna et Elvira Öberg, font aussi partie des prétendantes au globe de cristal.

Les Français

Chez les messieurs, désormais entraînés par Simon Fourcade et Jean-Pierre Amat, Quentin Fillon Maillet, sacré en 2022, est attendu au tournant après un dernier exercice décevant, tout comme Émilien Jacquelin, qui avait abrégé sa fin de saison en raison de ses soucis au tir. Antonin Guigonnat et Fabien Claude les accompagneront en Suède, tout comme Eric Perrot troisième de la mass start l'an dernier à Östersund. Côté féminin, Simon, lauréate la saison dernière mais qui s'est beaucoup entraînée seule cet été, va devoir digérer son « affaire », elle qui avait été placée en garde à vue le mois dernier dans le cadre d'une affaire d'escroquerie à la carte bancaire, suite à une plainte de sa coéquipière chez les Bleues Justine Braisaz-Bouchet, de retour après avoir donné naissance à son premier enfant. Anaïs Chevalier-Bouchet a elle pris sa retraite, alors que Lou Jeanmonnot monte en puissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.