Biathlon - Relais de Kontiolahti (H) : La Norvège intouchable, les Bleus sur le podium

Biathlon - Relais de Kontiolahti (H) : La Norvège intouchable, les Bleus sur le podium©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 01 décembre 2022 à 12h20

Déjà intraitable la saison dernière sur la spécialité, la Norvège a nettement dominé le premier relais hommes de la saison, ce jeudi à Kontiolahti. L'équipe de France, emmenée par Perrot, F.Claude, Jacquelin et Fillon Maillet, termine troisième, derrière l'Allemagne.



Premier podium de la saison pour l'équipe de France. Montés quatre fois sur la boîte la saison dernière (deux deuxièmes places, une troisième place), les Bleus ont de nouveau terminé dans les trois premiers, ce jeudi à Kontiolahti à l'occasion du tout premier relais hommes de l'hiver. Malheureusement pour Quentin Fillon Maillet et ses trois compères du jour, c'est uniquement la dernière marche qui a accueilli les Tricolores, devancés pour la deuxième place par l'Allemagne et contraints de s'incliner une fois de plus devant cette équipe de Norvège qui a pris l'habitude de tout rafler sur la spécialité depuis l'année dernière. Les Norvégiens, représentés par Vetle Christiansen, Sturla Laegreid et les frères Boe) n'ont d'ailleurs laissé aucune chance à leurs concurrents sur cette neige finlandaise très lente, avec pour terminer le travail un Johannes Boe métamorphosé par rapport à son individuel manqué (12eme, quatre fautes au tir) de mardi. Ce premier succès du quatuor vainqueur de cinq des six rendez-vous du dernier exercice, JO de Turin compris, ne souffre d'aucune contestation une fois de plus.

Jacquelin s'écroule, Fillon Maillet pioche trois fois

Ni l'Allemagne, malgré l'excellent premier relais de Benedikt Doll, ni la France, qui avait aligné Eric Perrot, Fabien Claude, Emilien Jacquelin et son leader Quentin Fillon Maillet, n'a d'ailleurs jamais pu envisager la victoire. Et ce en dépit de la somptueuse performance de Perrot (premier podium en Coupe du monde pour son troisième relais à ce niveau), auteur comme Jacquelin ensuite d'un sans-faute sur le pas de tir. Le duel entre la France et la Norvège tenait alors encore toutes ses promesses. Cela était encore le cas lorsque Jacquelin, au prix d'un magnifique deuxième tour, est revenu à cinq secondes de Tarjei Boe. Malheureusement pour Fillon Maillet, dernier relayeur, et les Bleus, la Norvège a très vite creusé l'écart de nouveau (et Jacquelin payé les efforts consentis), d'autant que le vainqueur sortant du gros globe a non seulement perdu du temps sur les skis mais aussi pioché à trois reprises. Quinzième de l'individuel, le Jurassien termine finalement à 1'05"9 des Norvégiens et à 43"9 des Allemands. Comme l'équipe de France ce jeudi, il retiendra avant tout ce premier podium (comme l'année dernière sur cette même neige) qui signifie peut-être que les Français, passés à côté sur l'individuel, sont lancés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.