Biathlon - Jacquelin : "Je leur souhaite que le prochain relais se fasse sans moi"

Biathlon - Jacquelin : "Je leur souhaite que le prochain relais se fasse sans moi"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 13 décembre 2020 à 17h16

Emilien Jacquelin était logiquement dépité après son relais de Hochfilzen, où il a gâché les chances de l'équipe de France en ratant totalement son tir debout. Pris à chaud à la télévision, il a livré ses réflexions sur le vif.



Antonin Guigonnat avait bien lancé le relais de dimanche à Hochfilzen, pour l'équipe de France. Mais Emilien Jacquelin a complètement craqué sur son tir debout, n'ayant pas assez de ses trois pioches pour éviter le tour de pénalité. De quoi le contraindre à une puissante autocritique en direct, sur la chaîne L'Equipe : "Je leur souhaite que le prochain relais se fasse sans moi, sans déconner, vu mon niveau... En faisant une fixette sur ce relais, c'est d'autant plus difficile d'être libéré. Faire n'importe quoi une fois, d'accord, mais pas deux..." Jacquelin, pourtant deuxième de la poursuite samedi, fait référence au relais de la semaine dernière à Kontiolahti. En Finlande, il avait également manqué son passage dans les grandes largeurs.

Au départ, le biathlète français a fait part d'une certaine frustration liée aux autres équipes : "Laisser les collègues faire le boulot, je le fais car je n'ai pas envie que les autres rentrent derrière. Quand ça se joue comme ça, à savoir celui qui n'aura pas envie d'aller au tapis n°1 pour tirer... Et après, oui, un trou noir debout. Est-ce que je prends ça trop à coeur ? C'est un problème mental, c'est facile de trouver des excuses... Je ne sais pas, à chaud c'est très compliqué. Si j'étais vraiment stressé, ça se verrait au tir couché où je ferais n'importe quoi, je me crisperais... Je suis très déçu." Au final, les Bleus ont terminé sixièmes de ce relais, à près de deux minutes de la Suède qui s'est imposée. Loin, donc, du doublé de la veille en poursuite puisque Quentin Fillon Maillet l'avait emporté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.