XV de France : Woki ne veut pas parler de finale contre l'Irlande

XV de France : Woki ne veut pas parler de finale contre l'Irlande©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 10 février 2022 à 20h45

Avant de défier l'Irlande ce samedi (17h45), Cameron Woki, le 2eme ligne du XV de France, a évoqué l'opposition qui attend les siens lors du choc de la 2eme journée du 6 Nations.



Gros choc en vue au Stade de France. En effet, ce samedi, le XV de France va défier l'Irlande, qui sera privée de Jonathan Sexton, dans son antre (17h45), lors de la 2eme journée du Tournoi des 6 Nations. Après avoir dominé sans convaincre l'Italie dimanche dernier (37-10), les Bleus auront droit à un très gros test, digne de celui passé en novembre dernier contre la Nouvelle-Zélande (victoire 40-25). Pour cela, Fabien Galthié a décidé de procéder à deux changements par rapport au XV de départ qui a débuté contre les Italiens. Pour sa part, Cameron Woki, le 3eme ligne de Bordeaux-Bègles, a été reconduit en 2eme ligne, aux côtés de Paul Willemse. « L'Irlande, c'est l'équipe qui est la plus disciplinée en Europe. Elle a une bonne structure et elle est sûre d'elle. Il ne faut pas forcément débrider notre jeu pour essayer de les mettre à la faute », a confié ce dernier, face à la presse.

« Ça va être un gros défi, un grand combat »

« Je ne pense pas que ce soit déjà une finale. C'est un match comme un autre, un match que l'on doit gagner pour réussir notre objectif dans ce Tournoi. Et notre objectif est de gagner tous les matchs. Ça ne sera pas une finale mais un gros match car l'Irlande est l'équipe du moment, l'équipe la plus en forme en Europe. (...) Je pense qu'il va falloir concéder moins de fautes que face à l'Italie. On a un vrai travail à faire sur la discipline, même si de compétitions en compétitions ça va beaucoup mieux. Nous sommes une équipe assez disciplinée mais sur ce match nous l'avons été un peu moins. Après, face à l'Irlande, il va falloir sortir de notre camp correctement, sans trop jouer. Et puis, il va nous falloir avoir une défense compacte. Mais le plus urgent à corriger, c'est notre discipline, a reconnu Woki. (...) C'est un pack solide, qui fait mal et qui avance, très fort en touche, sur les mauls et en mêlée fermée. Ça va être un gros défi, un grand combat. Ça va être une bonne guerre samedi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.