XV de France : Quatre nouveaux dans la liste pour le match face à Galles

XV de France : Quatre nouveaux dans la liste pour le match face à Galles©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 07 octobre 2020 à 12h54

Afin de préparer le match face au pays de Galles le 24 octobre, Fabien Galthié a dévoilé une liste de 31 joueurs, dont quatre nouveaux.



Ils seront finalement 31. Alors qu'un accord entre le staff du XV de France et les clubs professionnels avait permis à Fabien Galthié de compter sur 42 joueurs lors du Tournoi des 6 Nations, les tensions entre la FFR et la LNR concernant le calendrier international a contraint le staff tricolore à ne piocher que 31 noms afin de préparer la première échéance d'une fenêtre internationale hors normes. Une liste qui est essentiellement basée sur celle de 42 joueurs qui a pris part au Tournoi des 6 Nations au printemps mais Fabien Galthié a tout de même réservé quelques surprises. La première est au poste de pilier droit avec la première sélection du Racingman Georges-Henri Colombe Reazel qui n'aurait toutefois pas le physique pour tenir plus de 40 minutes au plus haut niveau... mais cela n'inquiète pas l'entraîneur des Bleus. « 35 ou 40 minutes, c'est déjà parfait. Georges-Henri Colombe Reazel est en phase avec ce qu'on recherche dans le profil des joueurs, a assuré Fabien Galthié en conférence de presse. Si Laurent Travers lui fait confiance au Racing, ce n'est pas un hasard. Il est dans les radars depuis un moment. Il rentre logiquement dans notre groupe et aura, dans un futur proche, la possibilité de se développer. »

Macalou n'a pas pu postuler à une place

Un pack dont les contours n'ont pas été grandement modifiés, mis à part la retraite internationale de Jefferson Poirot, qui n'a pas été remplacé. Au poste de talonneur, Dorian Aldegheri cède sa place à Peato Mauvaka. Pour ce qui est de la troisième ligne, le retour de Sekou Macalou était au programme... mais le joueur du Stade Français Paris est finalement dans l'incapacité de jouer sous le maillot tricolore. « Sekou Macalou est blessé aux ischio-jambiers, a assuré Fabien Galthié face à la presse. Il fait un très bon début de saison et on a noté son évolution notamment dans son jeu défensif, le grattage, les mauls. » A ce sujet, Raphaël Ibañez a assuré que le Parisien « postulera à nouveau ». Contraint de resserrer son groupe, Fabien Galthié a limité les expérimentations avec seulement quatre joueurs qui n'étaient pas dans les 42 initialement sélectionnés pour le Tournoi des 6 Nations. Hormis Georges-Henri Colombe Reazel et Peato Mauvaka, les deux autres nouveautés concoctées par le staff tricolore concernent les lignes arrières, où l'on retrouve également Baptiste Serin, remis de sa blessure à une épaule. « Il va jouer ce week-end avec Toulon, s'entraîne à 100 %. Il est apte », assure Fabien Galthié au sujet du demi de mêlée toulonnais.


Klemenczak, l'autre surprise de Galthié

En effet, un autre joueur du Racing 92 va intégrer le groupe. Olivier Klemenczak va également rallier Marcoussis à compter du 18 octobre prochain, peu après la finale de la Champions Cup que le Racing 92 va disputer face à Exeter. Une sélection qui, selon Fabien Galthié est liée à la blessure de Julien Hériteau. « Olivier Klemenczak est bon et régulier au Racing, c'est ce qui nous plaît. On l'avait dans notre liste depuis notre prise de fonctions, assure l'entraîneur du XV de France. On voulait quatre centres et la blessure de Hériteau nous pousse à donner sa chance à Klemenczak. » Le joueur du Racing 92 accompagnera au centre son coéquipier Virimi Vakatawa alors que Gaël Fickou et Arthur Vincent sont confirmés. Pour le trio à l'arrière, la nouveauté se nomme Arthur Retière. L'ailier de La Rochelle est appelé pour la première fois contrairement au Toulousain Matthis Lebel, dont le nom revenait souvent autour du XV de France. Pour le poste d'arrière, Anthony Bouthier et Thomas Ramos devraient se partager le temps de jeu. Avec un groupe réduit de 42 à 31 membres, Fabien Galthié a confirmé qu'il comptait faire appel à « des partenaires d'entraînement » qui « proviendront des moins de 20 ans et de l'équipe de France à 7 » pendant la durée de la fenêtre internationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.