XV de France : La liste pour le Tournoi des 6 Nations réduite à 31 noms

XV de France : La liste pour le Tournoi des 6 Nations réduite à 31 noms©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 30 janvier 2021 à 15h55

Dans le but de préserver la bulle sanitaire autour du XV de France pour le Tournoi des 6 Nations, la FFR et la LNR ont décidé de réduire le groupe à 31 joueurs.

La crise sanitaire impose des choix. En vertu d'un accord entre la Ligue Nationale de rugby (LNR) et la Fédération Française de rugby (FFR), Fabien Galthié a pu compter sur 42 joueurs, 37 sélectionnés et cinq partenaires d'entraînement, durant la première semaine du stage de préparation organisé à Nice en vue du Tournoi des 6 Nations. Mais la donne a changé sur le plan sanitaire et cet accord a été officiellement modifié. « La situation sanitaire liée à la pandémie Covid19 impose de prendre de nouvelles mesures limitant les risques liés aux mouvements de joueurs entrant et quittant le groupe du XV de France pendant la période du Tournoi des 6 Nations », annonce la FFR dans un communiqué. En effet, comme annoncé depuis plusieurs jours et « à la demande de la FFR », c'est avec un groupe réduit à 31 éléments que Fabien Galthié devra préparer le match en Italie, prévu le 6 février prochain sur la pelouse du Stadio Olimpico de Rome.


Le groupe pourra évoluer en cas de blessures

Un groupe resserré qui sera en place pour l'ensemble du Tournoi des 6 Nations. « La FFR et la LNR se sont mis d'accord pour la mise à disposition d'un groupe qui sera maintenu à 31 joueurs à compter de la semaine du 31 janvier et pour l'ensemble de la période du Tournoi », annonce la Fédération dans son communiqué. Toutefois, dans l'éventualité où un joueur faisant partie des 31 sélectionnés soit blessé, la FFR confirme que « des ajustements resteront possibles » mais « tout nouveau joueur intégrera le groupe dans les conditions définies par le protocole médical établi par le Comité des 6 Nations, afin de préserver la bulle sanitaire du XV de France ». Un protocole strict qui n'avait pas permis à Thomas Lavault de venir renforcer le groupe après le forfait de Swan Rebbadj, le Rochelais ayant été testé positif après une contamination par le coronavirus trois semaines auparavant. Un accord qui a été formalisé par un avenant à la convention liant la FFR et la LNR, qui vient modifier celui signé le 4 janvier dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.