XV de France : Galthié innocenté ?

XV de France : Galthié innocenté ?©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 03 mars 2021 à 09h51

Selon les informations de RTL, qui a pu consulter le rapport interne demandé par la ministre des Sports à la FFR, c'est bien un joueur de l'équipe de France de rugby à 7 qui serait le « patient zéro » ayant entraîné la contamination au sein du XV de France, et non pas le sélectionneur Fabien Galthié.



Fabien Galthié est bel et bien sorti de la bulle sanitaire formée autour du XV de France, mais il n'est pas le « patient zéro » qui a entraîné la contamination au coronavirus de douze joueurs et cinq membres du staff. C'est ce que révèle le rapport interne demandé par la ministre des Sports Roxana Maracineanu à la Fédération française de rugby, qui sera remis ce mercredi à l'ancienne nageuse et que RTL a pu consulter. Selon la radio, le sélectionneur des Bleus est mis hors de cause, même s'il a bien « brisé la bulle » pour assister à un match que son fils disputait avec les jeunes de Colomiers contre le Stade Français. « Dans mon rapport, je le mets au début, il est parfaitement clair que ce qu'il a fait - quoi qu'on puisse en penser - il avait le droit de le faire, explique le président de la commission médicale de la FFR Roger Salamon à RTL. Il n'y avait aucun risque particulier et d'ailleurs ce n'est pas lui le patient-zéro, ça c'est évident virologiquement à la distance à laquelle il est allé voir son fils et à la distance à laquelle il y a eu des premiers cas. Je ne dis pas ça pour le défendre parce qu'il n'a pas besoin d'être défendu. Je dis ça parce que c'est la vérité. »

Les joueurs reviennent à Marcoussis dimanche

Le « patient zéro » serait donc bien un joueur de l'équipe de France de rugby à 7, qui a participé à des séances d'entraînement avec le XV de France, comme l'avait affirmé le président de la FFR Bernard Laporte sur RMC vendredi dernier. Son vice-président Serge Simon, qui est également « référent Covid » de la FFR, et médecin généraliste, avait quant à lui déclaré, au tout début de la polémique, que le « patient zéro » était l'un des préparateurs physiques du XV de France. Le rapport semble lui donner tort. Reste désormais à connaitre les conclusions de la ministre des Sports, et s'il doit y avoir sanction. En attendant, le match contre l'Ecosse, prévu dimanche dernier, a été reporté, et les joueurs reviendront dimanche prochain à Marcoussis pour préparer le choc à Twickenham contre l'Angleterre prévu le 13 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.