XV de France : Baget, du McDo aux Bleus

XV de France : Baget, du McDo aux Bleus©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 29 juin 2022 à 11h57

A 24 ans, Rémy Baget, champion de France de Pro D2 avec Bayonne, découvre le XV de France à l'occasion de la tournée au Japon. Et l'ailier revient de loin...



Et dire qu'en 2018, Rémy Baget, qui était alors un espoir du Stade Toulousain à l'avenir très incertain, vendait des hamburgers chez McDonald's... Quatre années plus tard, celui qui a véritablement explosé pour sa première saison pleine avec Bayonne, terminant meilleur marqueur d'essais de Pro D2 (15 essais en 31 matchs) et participant activement à la remontée de l'Aviron dans l'élite, vient d'être appelé pour la première fois en équipe de France pour la tournée au Japon. Une véritable consécration pour l'atypique ailier de 24 ans, qui savoure.

"Quelque chose d'exceptionnel"

"Tout est allé très vite, que ce soit avec Bayonne, la saison que l'on réalise, le titre, on a travaillé dur pour l'avoir, c'était exceptionnel, on gagne. On commence à fêter un peu ça et je commence à recevoir un premier appel où on me dit que je suis dans un groupe élargi qui va se réduire. Je commençais à y croire sans trop me mettre la pression, en me disant que c'était un premier pas et que si je n'y étais pas ça ne serait pas grave. Ils ont au moins un œil sur toi. Et puis on m'a rappelé en fin de semaine pour me dire que j'allais faire partie de ce groupe", a-t-il confié à Tokyo, rapporte L'Equipe.


Cette sélection, "c'est quelque chose d'exceptionnel" pour ce diplômé d'un baccalauréat hôtellerie. "Fabien (Galthié, ndlr) a quand même l'habitude de prendre un ou deux joueurs de Pro D2 sur les tournées, mais se dire que c'est arrivé jusqu'à a moi, c'est quand même exceptionnel. Franchement c'est un plaisir pour moi de faire cette tournée, en plus au Japon, de pouvoir vivre une autre culture." Les Bleus vont affronter les Japonais à deux reprises, d'abord samedi puis une semaine plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.