Médias : Matthieu Lartot annonce la récidive de son cancer du genou

Médias : Matthieu Lartot annonce la récidive de son cancer du genou©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 18 avril 2023 à 16h37

Matthieu Lartot, le commentateur du XV de France sur France Télévisions et présentateur de Stade 2, a révélé ce mardi que le cancer du genou dont il avait souffert lorsqu'il était adolescent avait récidivé.


Après 26 ans de tranquillité, Matthieu Lartot pensait sûrement être débarrassé du cancer du genou droit qui l'avait touché lorsqu'il avait 16 ans. Et pourtant, le présentateur de Stade 2 et commentateur du XV de France sur France Télévisions, âgé de 43 ans, a révélé ce mardi via un message sur Instagram que son cancer avait récidivé. "Puisque de nos jours tout se sait...autant que ce soit moi qui vous l'annonce. Depuis 3 semaines je savais que ce moment arriverait. Je suis aujourd'hui contraint de m'éloigner de l'antenne pour remonter sur le ring et combattre le cancer une deuxième fois! 26 ans après, l'histoire bégaie malheureusement. Il y avait 1 à 5% de chance que ça arrive et c'est arrivé. Ça va secouer très fort mais je suis prêt et très bien entouré. Je ne serai jamais très loin des terrains et des équipes de France TV Sport. Et comme les bleus, mon seul objectif en 2023 est la victoire. Alors à très bientôt. Vive le sport et vive le rugby", écrit le journaliste.

Une jambe réduite de 2,5cm

En 2020, dans les colonnes de Paris Match, Matthieu Lartot était revenu sur la maladie dont il avait souffert à l'adolescence. "Je m'étais blessé dans un match de rugby. On a cru que c'était une entorse du genou et de là est apparue une masse à l'intérieur de mon genou. On aurait pu passer à côté et qu'elle se développe en silence et qu'elle soit plus grave." Malgré tout, il avait dû se faire poser une prothèse, et peu après, sa jambe avait dû être réduite de 2,5 cm à cause d'une infection nosocomiale, ce qui lui avait valu de nombreux mois d'hôpital et de rééducation, et surtout la fin de ses espoirs de devenir rugbyman professionnel, alors qu'il devait rentrer en sport-études. Un nouveau combat va désormais commencer pour le journaliste, qui espère être à l'antenne pour le Mondial de rugby en France, où le service public diffusera neuf rencontres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.