FFR : Un an de prison ferme requis contre Laporte et Altrad

FFR : Un an de prison ferme requis contre Laporte et Altrad©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 20 septembre 2022 à 18h54

Il n'est pas encore certain que Bernard Laporte et Mohed Altrad aillent en prison, mais la journée de mardi marque tout de même un tournant majeur et inquiétant pour les deux dirigeants, alors que leur procès arrive à son terme.



Coup de tonnerre : de la prison ferme vient d'être requise mardi contre Bernard Laporte et Mohed Altrad, respectivement président de la Fédération française de rugby et du club de Montpellier. Mais c'est surtout en qualité de partenaire financier n°1 de la FFR, ce qui lui a notamment valu d'obtenir la place de sponsor sur le maillot du XV de France, que ce dernier est lié à l'ancien ministre des Sports dans ce procès. D'après les informations relayées par L'Equipe, les procureurs du Parquet national financier ont requis exactement trois ans de prison, dont un ferme, contre les deux plus importants protagonistes de cette affaire. Ce qui est plus rare et important, c'est que le parquet réclame aussi une exécution provisoire, c'est-à-dire immédiate, au vu de l'absence de remise en question des deux prévenus.

En plus de la prison, sont également requis contre Bernard Laporte : 50 000 euros d'amende, deux ans d'interdiction de gérer une société commerciale, et deux ans d'interdiction d'exercer toute fonction en lien avec le rugby. Si ces demandes sont suivies par le tribunal, l'ex-sélectionneur serait donc immédiatement destitué de sa fonction de président de la FFR. Les mêmes peines sont requises contre Mohed Altrad, si ce n'est une amende encore plus importante (200 000 euros). Pour Serge Simon, le vice-président, c'est un an de prison dont six mois ferme, de même que pour Claude Atcher - le directeur général du Mondial 2023 mis à pied - ainsi que pour Benoît Rover - autre dirigeant lié à la compétition. Le verdict est attendu pour jeudi, au plus tard, et pourrait donc faire grand bruit à moins d'un an de la Coupe du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.