Tournoi des 6 Nations (J2) : Le XV de France s'incline en Irlande

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 11 février 2023 à 17h09

Après quatorze victoires consécutives, le XV de France s'est incliné en Irlande au terme d'une match d'une intensité folle 80 minutes durant (32-19). Le XV du Trèfle prend le bonus offensif et s'isole en tête du classement du Tournoi des 6 Nations.

Toute série a une fin. Tel est ce que Fabien Galthié pourrait dire à ses joueurs au terme d'une rencontre intense mais finalement perdue face à l'Irlande. En effet, après quatorze succès de rang, le XV de France a vu son invincibilité prendre fin contre la meilleure nation mondiale. Les Bleus n'étaient toutefois pas venus à Dublin pour subir et ils l'ont montré dès les premiers instants de la rencontre. A force d'avancer, les joueurs de Fabien Galthié ont poussé le XV du Trèfle et Tadhg Beirne à la faute. A 40 mètres plein axe, Thomas Ramos n'a absolument pas tremblé pour ouvrir le score. Il n'en fallait pas plus pour réveiller les Irlandais. En effet, les joueurs d'Andy Farrell ont mis une pression intense sur la défense tricolore mais Cyril Baille a su se glisser sous Andrew Porter pour l'empêcher d'aplatir. Ça n'a toutefois été que partie remise car Hugo Keenan a vite trouvé la faille. Décalé par Finley Bealham, l'arrière du XV du Trèfle a su résister à la défense tricolore pour aplatir le premier essai de la rencontre. Si le XV de France a brillé par son indiscipline le week-end dernier en Italie, il a su pousser à la faute l'Irlande dans une entame de match intense.


Le XV de France s'est accroché

Au quart d'heure de jeu, Thomas Ramos a passé une deuxième pénalité après un en-avant irlandais repris devant. Les Bleus ont alors refroidi l'Aviva Stadium. Sur une relance compliquée, Damian Penaud a su combiner avec Anthony Jelonch qui a percé le premier rideau défensif irlandais. Une belle résistance qui a permis au troisième-ligne tricolore de retrouver son ailier. Le Clermontois a alors fait parler sa pointe de vitesse et sa puissance pour mettre en échec deux défenseurs et aller à dame, Thomas Ramos ne tremblant pas sur la transformation. Le XV du Trèfle a alors répondu du tac-au-tac. Sur un jeu au large, James Lowe voit Damian Penaud revenir et le plaquer. Toutefois, l'Irlandais a su se situer dans l'espace pour aplatir un essai validé après recours à la vidéo... même si un angle qui n'a pas été proposé au corps arbitral permettait de voir que l'Irlandais était passé hors des limites du terrain. Jonathan Sexton ne trouvant pas la cible sur la transformation, les Bleus ont conservé un point d'avance mais les démons de Rome sont revenus peu avant la demi-heure de jeu. Sur un plaquage intense d'Uini Atonio sur Rob Herring, l'arbitre a consulté la vidéo et sorti un carton jaune à l'encontre du pilier tricolore.

L'Irlande a viré en tête

La sanction a été immédiate avec Finlay Bealham qui a bien suivi la charge de Conor Murray en sortie de mêlée pour forcer le passage vers l'en-but. Un XV irlandais qui a toutefois laissé trois points de plus à Thomas Ramos, qui a maintenu la tête des Bleus en-dehors de l'eau. La fin du premier acte a vu le XV de France mettre les barbelés pour empêcher son adversaire de corser l'addition, Antoine Dupont montrant l'exemple face à Mack Hansen. Des efforts si intenses que la lucidité a été perdue. Les Bleus ont concédé une dernière pénalité face aux poteaux avec Jonathan Sexton qui a donné six points d'avance à l'Irlande à la pause. Le duel au couteau entre les deux meilleures nations au classement World Rugby a repris d'entrée mais ce sont les Bleus qui ont été en verve. Après une pénalité manquée de peu par Thomas Ramos, Damian Penaud a mis le feu dans la défense irlandaise mais a été stoppé sur la ligne, son soutien étant alors pénalisé. Thibaud Flament a imité le futur joueur de l'UBB avec le ballon décalé sur l'aile gauche pour Ethan Dumortier, très sévèrement sanctionné pour une charge en l'air après avoir joué au pied pour lui-même.

Ringrose impossible à arrêter

Les deux équipes ont alors multiplié le jeu au pied mais cette séquence a fini par tourner en faveur du XV du Trèfle. Revenus dans les 22 mètres français, les joueurs d'Andy Farrell ont poussé la défense tricolore à la faute avec Ross Byrne qui a ajouté trois points au pied. A la peine en attaque, les Bleus s'en sont remis à l'opportunisme de Thomas Ramos, auteur d'un drop des 35 mètres, pour revenir à moins d'un essai transformé. Un espoir d'arracher la victoire qui s'est définitivement évanoui à huit minutes de la sirène. A l'issue d'une séquence interminable, les Irlandais ont pu décaler leur pépite Garry Ringrose sur l'aile gauche. Matthieu Jalibert puis Romain Taofifenua ont échoué à le stopper et ce dernier est allé sceller le sort de la rencontre avec l'essai du bonus offensif pour l'Irlande. Un ultime sursaut d'orgueil a vu Antoine Dupont percer le premier rideau défensif adverse mais un certain manque de lucidité ne lui a pas permis de servir idéalement au pied Damian Penaud, qui avait bien suivi. Avec cette victoire (32-19), l'Irlande conforte sa mainmise sur le classement du Tournoi et consolide sa première place mondiale. Les Bleus, quant à eux, ont désormais deux semaines pour digérer avant de recevoir l'Ecosse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.