Pays de Galles : Le Tournoi 2022 devrait se faire sans A.W. Jones

Pays de Galles : Le Tournoi 2022 devrait se faire sans A.W. Jones©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 04 novembre 2021 à 19h40

Capitaine emblématique du pays de Galles et désormais recordman de sélections, Alun Wyn Jones devrait manquer le prochain Tournoi des 6 Nations en raison de la blessure à une épaule subie face à la Nouvelle-Zélande le week-end dernier.

Wayne Pivac s'était montré optimiste... mais le sélectionneur gallois avait finalement tout faux. Sorti dès la 18eme minute du match perdu par le pays de Galles face à la Nouvelle-Zélande pour l'entame de la tournée d'automne alors qu'il venait de battre le record de sélection de Richie McCaw, Alun Wyn Jones ne portera plus le maillot du XV du Poireau avant quelques mois. Déjà blessé à une épaule lors du test-match des Lions Britanniques et Irlandais face au Japon, le capitaine du pays de Galles avait pu se remettre à temps pour participer aux trois matchs face à l'Afrique du Sud mais ce nouveau choc subi samedi dernier était sans doute celui de trop. En effet, après avoir récemment subi des examens, Alun Wyn Jones va devoir subir une opération à l'épaule endolorie, ce qui va l'écarter des terrains pendant plusieurs mois.

Pivac compte sur Jones pour 2023

Interrogé que la possibilité de voir le capitaine du XV du Poireau sur la pelouse de l'Aviva Stadium de Dublin le 5 février prochain pour l'ouverture du Tournoi des 6 Nations 2022, la réponse de Wayne Pivac ne laissait guère d'espoir. « Je ne crois pas qu'il sera disponible », a déclaré ce dernier face à la presse. Une absence qui sera majeure pour le tenant du titre du Tournoi et le sélectionneur gallois en est bien conscient. « C'est quand ils ne sont pas là qu'on apprend le plus sur la valeur des gens », a-t-il ajouté. Mais Wayne Pivac est convaincu que cette blessure ne sonnera pas le glas de la carrière internationale d'Alun Wyn Jones, qui devra attendre plus longtemps pour atteindre la barre inédite des 150 sélections. Le sélectionneur gallois compte sur son capitaine pour la Coupe du Monde 2023. « C'est toujours mon intention, a-t-il confié. Je crois que c'est un but réaliste. » Il reste à voir si le deuxième-ligne sera parfaitement remis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.