Toulon : Villière de nouveau blessé

Toulon : Villière de nouveau blessé©panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 29 novembre 2022 à 20h12

De retour samedi dernier face au Stade français après six mois d'absence et deux opérations à une cheville, Gabin VIllière (26 ans) s'est de nouveau blessé, en fin de match face aux Parisiens. L'ailier international de Toulon, une nouvelle fois touché à une cheville, souffre cette fois d'une fracture du péroné. Un nouveau coup dur qui pourrait priver le joueur du RCT du début du Tournoi des 6 Nations.



Tout juste de retour sur les terrains, Gabin Villière (26 ans) se retrouve déjà hors-course de nouveau. Samedi dernier, l'ailier international de Toulon a retrouvé la compétition à l'occasion du déplacement des Varois sur la pelouse du Stade français. A dix minutes de la fin de cette rencontre remportée par le RCT sur le score de 17 à 12 pour le compte de la 11eme journée de Top 14, Villière s'est de nouveau blessé, et à une cheville pour ne pas changer. A l'arrêt depuis la dernière finale du Challenge européen, le joueur qui avait crevé l'écran dès ses premières minutes passées sous le maillot du XV de France (il a accumulé 12 sélections avec les Bleus depuis) a en effet subi depuis cette blessure contractée le 27 mai dernier (victoire du LOU 30-12) deux opérations. De quoi peut-être s'estimer tiré d'affaire pour le Normand, avant cette rechute intervenue dès la reprise de celui qui totalise déjà 6 essais marqués en sélection. Mais surtout une nouveau coup dur et pas des moindres, puisque Villière, une fois de plus touché à une cheville (la gauche), souffre d'une fracture du péroné.

Villière privé du début du Tournoi ?

Une blessure qui l'éloignera de nouveau des pelouses pendant un long moment, avec une absence d'un mois et demi annoncée ("un mois et demi environ", indique son club dans le communiqué). L'ailier du RCT pourrait donc manquer le coup d'envoi du prochain Tournoi des 6 Nations, le 4 février prochain (le tournoi se déroulera du 4 février au 18 mars), lui qui avait terminé deuxième de l'épreuve avec les Bleus pour son baptême, l'année dernière, et avait fait partie des héros (quatre matchs joués sur les cinq) du Grand Chelem de mars dernier. Samedi dernier, après avoir préféré quitter la pelouse de Jean-Bouin par précaution, Villière s'était voulu optimiste. "J'ai préféré sortir une minute avant la fin pour anticiper et ne pas prendre de risques. Mais ça va je suis quand même capable de marcher. On va aller faire un petit check pour vérifier tout ça mais je me sens bien." Une confiance qui masquait malheureusement une nouvelle tuile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.