Top 14 (J8) : Le Racing 92 s'incline à domicile face à Montpellier

Top 14 (J8) : Le Racing 92 s'incline à domicile face à Montpellier©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 23 octobre 2021 à 18h47

Pour la première fois de la saison, le Racing 92 a connu la défaite sur sa pelouse de la Paris La Défense Arena à l'occasion de la réception de Montpellier (21-32).



S'il faisait bon jouer à domicile à 15h00, la donne a changé à 17h00 ! En effet, à l'occasion d'un déplacement jamais évident sur la pelouse synthétique de la Paris La Défense Arena, Montpellier a infligé au Racing 92 sa première défaite à domicile de la saison, la première depuis mai dernier et la réception du Stade Français Paris. Une affiche que les joueurs de Philippe Saint-André ont su prendre par le bon bout. En effet, il n'a fallu que six minutes à Cobus Reinach pour trouver la faille dans la défense francilienne. En bon meneur de jeu, le demi de mêlée sud-africain a su relancer la manœuvre en sortie de ruck mais a joué sa carte personnelle pour piéger ses adversaires et aplatir dans un trou de souris le premier essai de la rencontre. Après avoir réussi la transformation, Paolo Garbisi n'a pas tremblé à 40 mètres face aux poteaux pour corser l'addition avant la réaction du Racing 92. A la 18eme minute, les joueurs de Laurent Travers ont fait avancer le ballon en sortie de touche avant que Nolann Le Garrec ne combine avec Antoine Gibert. Ce dernier a ouvert au pied vers Max Spring qui, sans avoir laissé le ballon rebondir, s'en est saisi pour marquer cet essai. Profitant de l'ascendant pris, les Racingmen ont continué de pousser et, cinq minutes plus tard, ça a fini par payer.

Reinach a fait mal au Racing 92

La défense montpelliéraine reculant, les Franciliens ont multiplié les temps de jeu avant de voir Antoine Gibert allonger sa passe vers l'aile gauche et l'inévitable Juan Imhoff qui, sous les yeux de son compatriote Mauricio Pochettino, a aplati en coin pour donner l'avantage à sa formation pour la première fois du match. Dans la foulée, Paolo Garbisi a répondu sur pénalité pour ramener le MHR à un point juste avant la demi-heure de jeu. La fin de première période n'a pas été simple pour le Racing 92 avec Luke Jones sorti dix minutes sur carton jaune puis le buteur italien du club héraultais qui a ajouté trois points supplémentaires au pied avant de passer le relais à Handré Pollard, qui a trouvé la cible malgré les 52 mètres de distance. Mais c'est avec un avantage de douze points que le MHR a retrouvé son vestiaire. En effet, à moins de deux minutes de la sirène, Cobus Reinach a fait chavirer le banc héraultais. Après avoir pris le ballon dans les mains de Yoan Tanga, le demi de mêlée des Springboks a fait parler sa pointe de vitesse pour résister au retour de la défense du Racing 92 et aplatir son deuxième essai personnel, sous les yeux de son capitaine en sélection Siya Kolisi, présent en amont du stage de préparation de l'Afrique du Sud organisé en France avant la tournée de novembre.

Garbisi n'a jamais tremblé

Mécontent du début de deuxième mi-temps de son équipe, Laurent Travers a bouleversé son équipe avec les entrées d'Henry Chavancy, Maxime Machenaud et Finn Russell...mais c'est Paolo Garbisi qui a ajouté trois points supplémentaires à la suite d'une faute au sol de Yoan Tanga. Toutefois, à force de mettre sous pression la défense du MHR, cette dernière a fini par craquer à l'entame des 20 dernières minutes. Après un premier ballon porté arrivé à destination mais avec un essai refusé après arbitrage vidéo car le maul s'était disloqué et avait mis des joueurs franciliens en position de hors-jeu, la deuxième tentative a été la bonne. Paul Willemse s'est mis à la faute pour stopper l'avancée des joueurs du Racing 92, récoltant alors un carton jaune et offrant un essai de pénalité aux Franciliens. Dans la foulée, Maxime Machenaud a manqué la pénalité qui aurait remis les Ciel-et-Blanc à portée d'un essai transformé. Handré Pollard a ensuite manqué sa tentative de 52 mètres avant de voir Anthony Bouthier se précipiter à tenter un drop qui est passé de peu à gauche des perches. Toutefois, Paolo Garbisi n'a absolument pas tremblé à 40 mètres sur la droite pour assurer la victoire du MHR à deux minutes de la sirène. Fort logiquement, les Cistes s'imposent sur la pelouse du Racing 92 (21-32) et remontent au sixième rang du classement. Les Franciliens, pour leur part, manquent l'occasion de reprendre place sur le podium.

TOP 14 / 8EME JOURNEE
Samedi 23 octobre 2021
Bordeaux-Bègles - Perpignan : 39-13
Stade Français Paris - Lyon : 23-18
Biarritz - Brive : 37-9
Clermont - Pau : 42-20
Racing 92 - Montpellier : 21-32
21h00 : Toulouse - Castres

Dimanche 24 octobre 2021
21h05 : La Rochelle - Toulon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.