Top 14 (J16) : Victoire pour le Stade Français Paris face à Toulon

Top 14 (J16) : Victoire pour le Stade Français Paris face à Toulon©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 30 janvier 2022 à 22h55

En clôture de la 16eme journée du Top 14, le Stade Français Paris a fait fi d'une entame de match loin d'être évidente pour aller chercher la victoire face à Toulon (26-24), qui ramène le point de bonus défensif.



Le Stade Français Paris peut respirer. Restant sur quatre défaites lors des six dernières journées, les joueurs de la Capitale devaient signer un bon résultat lors de la réception de Toulon pour relancer une dynamique. Les Varois, de leur côtés, espéraient prolonger leur série de deux matchs sans défaite. Alors que la famille de Christophe Dominici a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre, ce sont les Parisiens qui ont pris en premier l'initiative. A la suite d'une faute au sol de Sergio Parisse, qui évoluait sans doute pour la dernière fois sur la pelouse du Stade Jean-Bouin, Joris Segonds n'a pas tremblé pour ouvrir le score dès la 2eme minute. Mais, à partir de là, ce sont les Toulonnais qui ont pris le contrôle de la rencontre alors que les Parisiens auraient pu se retrouver très tôt en infériorité numérique à la suite d'un plaquage haut d'Adrien Lapègue, titulaire de dernière minute à la suite du forfait de Kylan Hamdaoui, testé positif au coronavirus. Après un échec à 50 mètres de Louis Carbonel, le RCT a débloqué son compteur grâce à son champion olympique. Après un jeu au pied du buteur toulonnais, Aymeric Luc a prolongé le ballon au pied pour Jiuta Wainiqolo. L'ailier fidjien n'a pas laissé passer l'occasion d'aplatir le premier essai de la rencontre.

Les Parisiens ont réagi

La défense parisienne n'a pas brillé par son efficacité et sa précision dans le début de la rencontre. Baptiste Serin en a bien profité à la 21eme minute. Sur un dégagement de l'ailier parisien qui a été dévié, Cheslin Kolbe s'est saisi du ballon à moins de 40 mètres de l'en-but du Stade Français Paris. L'ancien Toulousain a alors combiné avec Aymeric Luc qui a lancé son capitaine vers le deuxième essai du RCT en dix minutes. Dos au mur, les joueurs de Gonzalo Quesada ont très vite réagi par l'intermédiaire de Moses Alo-Emile. Alors que Waisea, qui rejoindra Toulon la saison prochaine, a percé la défense varoise, a pu servir après contact Ngani Laumape, ce dernier n'a pas pu conclure. Le pilier a alors parfaitement suivi pour forcer la décision et relancer son équipe. Toutefois, juste avant la pause, Louis Carbonel a permis au RCT de retrouver son vestiaire avec sept points d'avance. L'entame du deuxième acte a été marqué par beaucoup de volonté de la part des Parisiens mais sans grande réussite. Joris Segonds a manqué la cible à 45 mètres des poteaux alors que les Toulonnais ont commis trop de fautes pour espérer creuser l'écart.

Toulon trop indiscipliné pour espérer mieux

A l'heure de jeu, l'indiscipline varoise a permis au buteur parisien de réduire l'écart à quatre points, avant qu'il cède sa place à Nicolas Sanchez. C'est à l'entame du dernier quart d'heure que les Parisiens ont placé un coup d'accélérateur pour faire la décision dans cette rencontre. Avec le soutien de Clément Castets, Antoine Burban a forcé le passage dans la défense toulonnaise pour aplatir le deuxième essai de son équipe. C'est ensuite Nicolas Sanchez qui a pris le relais avec deux pénalités réussies en l'espace de quatre minutes pour donner plus d'un essai transformé d'avance au Stade Français Paris. En fin de match, Toulon a poussé pour aller chercher le point de bonus défensif. La défense parisienne, qui a perdu Juan van der Mescht sur carton jaune, a mis les barbelés mais Dorian Laborde a fini par avoir le dernier mot. L'ancien joueur du Racing, trois minutes après la sirène, a été parfaitement servi par Baptiste Serin en sortie de mêlée pour aller aplatir l'essai qui vaut un point pour le RCT. Le Stade Français Paris s'impose (26-24) et reste au contact de La Rochelle, Clermont, du Racing 92 et de Pau. Toulon, qui remporte le Trophée Christophe-Dominici grâce à sa plus large victoire à l'aller, devra faire le plein de points lors de ses trois matchs en retard pour quitter une peu reluisante avant-dernière place.

TOP 14 / 16EME JOURNEE
Samedi 29 janvier 2022
Bordeaux-Bègles - Castres : 23-10
Brive - Biarritz : 33-10
Perpignan - Lyon : 23-28
La Rochelle - Montpellier : 29-23
Toulouse - Racing 92 : 15-20

Dimanche 30 janvier 2022
Pau - Clermont : 28-20
Stade Français Paris - Toulon : 26-24

Vos réactions doivent respecter nos CGU.