Argentine : Mario Ledesma voit son staff être renforcé par Michael Cheika

Argentine : Mario Ledesma voit son staff être renforcé par Michael Cheika©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 09h00

Après avoir été son adjoint tant chez les Waratahs que dans la staff de l'Australie, Mario Ledesma a convaincu Michael Cheika de le rejoindre au sein du staff de l'Argentine pour le prochain Rugby Championship.

L'association entre Michael Cheika et Mario Ledesma va revenir au goût du jour. Déjà ensemble à la tête des Waratahs lors des saisons 2014 et 2015 avec, en point d'orgue la victoire en Super Rugby de la franchise australienne lors de la première année, c'est sous les ordres de l'Australien et de l'Argentin que les Wallabies ont atteint la finale de la Coupe du Monde 2015, perdue à Twickenham face à la Nouvelle-Zélande. Si, dans ce cas de figure, Michael Cheika était l'entraîneur principal et Mario Ledesma l'adjoint, la donne va changer à l'occasion du Rugby Championship, qui aura lieu intégralement en Australie du 7 novembre au 12 décembre prochain. En effet, l'ancien sélectionneur des Wallabies, démis de ses fonctions à l'issue du dernier Mondial et remplacé par Dave Rennie, va rejoindre le staff de la sélection argentine dans le rôle de « conseiller extérieur ».

Ledesma : « Je l'ai senti très enthousiasmé »

Dans un tel rôle, Michael Cheika pourra intervenir auprès de Mario Ledesma et de ses adjoints durant la phase de préparation mais également durant la compétition, même durant les jours de match face aux trois autres nations majeures de l'Hémisphère Sud. Un projet qui, selon le sélectionneur des Pumas, a rapidement emballé son ancien patron quand il était dans le staff de l'Australie. « On a commencé à parler de cela au début de l'année. Je lui ai proposé de venir travailler avec nous et, tout de suite, il a été intéressé. Je l'ai senti très enthousiasmé, a déclaré Mario Ledesma dans un communiqué. C'est quelqu'un qui peut apporter beaucoup d'expérience, tant aux joueurs qu'au staff. Il a une vision novatrice, très créative et distincte de beaucoup d'entraîneurs que j'ai pu croiser. » Un apport de poids qui pourrait permettre aux Pumas de repartir sur de bonnes bases après l'échec de la dernière Coupe du Monde, durant laquelle l'Argentine n'avait pas passé la phase de poules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.