Tournée d'automne : Les All Blacks ont fait céder l'Ecosse

Tournée d'automne : Les All Blacks ont fait céder l'Ecosse©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 13 novembre 2022 à 17h15

Alors que leur prestation a parfois été décevante, les All Blacks ont fini par faire la décision face à l'Ecosse sur la pelouse de Murrayfield (23-31).



Troisième match et troisième victoire pour les All Blacks lors de leur tournée d'automne. Mais, après leurs succès au Japon puis au pays de Galles, les joueurs d'Ian Foster n'ont pas montré leur meilleur visage ce dimanche sur la pelouse de Murrayfield. En effet, face à une équipe d'Ecosse revigorée, les Néo-Zélandais ont un temps pensé qu'ils allaient s'incliner au bout des 80 minutes. Pourtant, cette rencontre avait parfaitement démarré pour les All Blacks avec deux essais dans les sept premières minutes. Sur sa première véritable offensive, la sélection néo-zélandaise a profité d'une touche à dix mètres de la ligne pour mettre en place un ballon porté qui a permis à Samisoni Taukei'aho d'aplatir le premier essai de la rencontre. Quatre minutes plus tard, Mark Telea est allé conclure dans l'en-but une action au large sur laquelle Jordie Barrett a été en soutien. Toutefois, à la 12eme minute, Anton Lienert-Brown a rejoint son banc pour dix minutes après avoir plaqué sans ballon Stuart Hogg, qui allait aplatir après avoir suivi un jeu au pied pour lui-même. Une sanction à laquelle s'est ajoutée un essai de pénalité. Cette supériorité numérique, le XV du Chardon en a très vite profité. En effet, à peine deux minutes plus tard, Darcy Graham a pu intercepter une passe entre Kaetau Havili et Jordie Barrett pour aller aplatir 50 mètres plus loin, permettant à l'Ecosse d'égaliser. L'ailier écossais a même cru un temps avoir signé un doublé à un peu plus de dix minutes de la pause mais, pour un bout de chaussure en touche, son essai a été logiquement refusé.

Les All Blacks ont attendu le « money time »

C'est finalement le revenant Finn Russell qui a permis au XV du Chardon de virer en tête de trois points à la mi-temps, profitant des errements de la défense des All Blacks. Une situation qui s'est reproduite à deux reprises lors des quinze premières minutes du deuxième acte, offrant à l'Ecosse une marge de neuf longueurs. La seule réaction d'une pâle équipe néo-zélandaise à Murrayfield est venue d'une pénalité de Jordie Barrett à la 63eme minute. Mais, pour un en-avant volontaire sur une action initiée par Dalton Papali'i, Jack Dempsey a écopé d'un carton jaune, laissant son équipe à quatorze pour l'essentiel de la fin de la rencontre. Il n'en fallait pas plus pour permettre aux All Blacks de sortir la tête de l'eau. Dans la foulée de cette sanction, en sortie de mêlée, Scott Barrett a percé la défense écossaise pour redonner un avantage d'un point à la Nouvelle-Zélande. Malgré le manque de précision du pied de Beauden Barrett, les joueurs du Pacifique ont gardé la main sur le ballon et c'est à trois minutes de la sirène que Mark Telea, pour sa première sélection sous le mythique maillot noir, est allé aplatir en coin l'essai qui a scellé la victoire des All Blacks (23-31). Malgré ce succès, tous les doutes issus des derniers mois ne sont pas dissipés et le déplacement en Angleterre le week-end prochain sera sans doute le test ultime. L'Ecosse, quant à elle, affrontera l'Argentine pour espérer finir l'année sur une bonne note.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.