Novès : "Si mon avenir dépend de mes défaites, il faut interroger les personnes concernées"

Novès : "Si mon avenir dépend de mes défaites, il faut interroger les personnes concernées"©Capture RMC Sport
A lire aussi

Source RMC Sport, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 07h56

Guy Novès a ironisé sur la question de son maintien au poste de sélectionneur et basculé sur l'avenir après France -Afrique du Sud (17-18), samedi. "La première analyse, c'est le fait de consentir à de gros efforts, un gros investissement, et d'échouer à un point." A l'instar de ses joueurs, Guy Novès était gagné par la frustration, samedi après France-Afrique du Sud (17-18).

Mais ne lui parlez pas de lassitude. "De votre part sûrement, de la mienne non. Parce qu'on a vu des choses intéressantes, la preuve on meurt à un point."

Dans ce match longtemps insipide et qualifié de "catastrophique" par le capitaine des Bleus Guilhem Guirado, Guy Novès a trouvé des motifs d'espoir. "J'aurai été déstabilisé et découragé si vraiment je n'avais pas senti chez ces joueurs l'envie d'aller au bout du bout, explique Novès. Quand on voit cette fin de match, cette volonté affichée sur le terrain. c'est la première réaction positive que j'ai dans ma tête: ces mecs-là en valent la peine."



Il faudra toutefois déterminer ce qui a empêché les Bleus de gagner enfin. Sera-t-il encore au poste pour travailler sur les pistes de progrès envisagés? Rien n'est moins sûr, même si Bernard Laporte, un temps menaçant, a assuré qu'aucune tête ne tomberait en cas de cinquième défaite. "Je ne me pose pas la question de mon avenir, a assuré Novès, un brin agacé. Je suis père de famille, j'ai trois enfants, tout le monde se porte bien. Je vous remercie de vous soucier de mon avenir. Je ne le maîtrise pas. Posez la question aux personnes qui le maîtrise."

"Il nous reste encore un peu de temps pour espérer battre ces nations majeures a ajouté le sélectionneur face à la presse. Enfin je crois (sourire)... Plus sérieusement, oui il nous reste un peu de temps.". Il reste du temps, ce qui veut dire que Laporte le lui a confirmé? Novès a d'abord répondu par une question: "Il vous l'a dit à vous surtout, non? Donc s'il vous l'a dit à vous, c'est parfait. Mais il nous l'a dit à nous tous. Alors pour ceux qui disent l'inverse, soit ils sont sourds, soit ils sont débiles."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU